UNE REPUBLIQUE BANANIERE DECLENCHA LA GUERRE CIVILE ESPAGNOLE

LES LIONS ESPAGNOLS ???????????

 

  ESPAGNE

VOILA UNE COPIE DE CELLE CI DE LA FRANCE

 

 

 

 

 

NOUS COMME TOUJOURS NOUS SERONS LE PAYS DES PANDERETTES

J’ai écouté que Lydie Salvayre pour » » Pas pleurer,» » un roman sur la guerre civile espagnole, je ne l’ai pas lu, évidement
Il a plu depuis que la guerre civile espagnole a eu lieu
Moi je n’ai jamais eu raison pour me mettre ni d’un côté de l’Espagne dites ROUGE, couleur communiste, ni BLEU qui serait selon je ne sais pas qui, et je m’en fou, du côté de Franco ou de droite
J’ai connu des espagnols exilés en France, ils avaient peur, de quoi ? Je ne le comprenais pas non plus. Moi je suis arrivée en France, petite très petite, et bien je ne marchais pas encore. Mes parents ne fuyaient pas, sinon ce serait que de la famille de maman, certains éléments  n’aimaient pas mon père, car il était pauvre et maman avec quelques sous de plus, bon au moins pas pour motif politique
Ou j’habitais en France j’ai écouté de tout sur le franquisme, et je m’étais fait une idée très bizarre, oui à fure et à mesure que je grandissais, les histoires que les exilés espagnols racontaient me semblaient de plus en plus des mensonges, cela ne tenait pas debout ni même couché, alors un jour je me suis dite :

JE VAIS ALLE A L ENCYCLOPEDIE VIVANTE QUE J AI CHEZ MOI ……… MON ARRIERE GRAND PERE
Mon arrière grand-père était née en 1878, et décédé à l’âge de 89 ans en 1967, j’avais 21 ans, alors je lui ai posé la question, POURQUOI LA GUERRE CIVILE ? Il me répondit parce que en Espagne nous avions une REPUBLIQUE BANANIERE, mais en France lui dis je,  la République elle est très bien, et il me dit ouiiiiiiiiiiii , mais ici à tout et à rien ils appellent république, ici la, république que nous avions été celle des pays soviétiques pas celle de la LIBERTE EGALITE… , sinon plutôt celle DU PEUPLE POUR LES DIRIGEANTS, chose que ce n’est pas la même chose que celle de notre pays voisin
La sécurité sociale, pour les riches en plus les interdits en pagaille pour ceux qui n’étaient pas dans leur République comme exemple :

Si tu allais voir ta fille à la capitale et dans ton village tu cultivais des légumes ou tu emmenais de la viande ( il était boucher) et bien on trouvait hors des villages les inspecteurs des biens, et tu devais payé le droit de sortir de ton village ce que tu voulais
Par ailleurs me dit-il, que les gens n’avaient aucun droit pas seulement des hôpitaux si non à avoir même une paye normalisé, ils payaient jour à jour et comme cela  ils s’évitaient les patrons payer quoi que ce soit
la prochaine foi je continuerais à faire le récit de la guerre civil espagnole

Aujourd’hui on continu a remuer la merde mais c’est leur merde, oubliez quoi ? À qui ?
Les vérités quand elles sont vraies elles se racontent des deux côtés, donc ici il y a quelque chose qui cloche non ???

AH pardon félicitation pour votre prix j’espère que vous partagerez avec les pauvres, je sais ce n’etait pas l’habitude de l’époque de la République espagnole

LA IL Y EN MARRE  DE VOS MENSONGES  LAISSEZ LES MORTS EN PAIX TANTÖT D UN COTE COMME DE L AUTRE TANT D ANNEE DE MENSONGE NE VOUS SERVENT A RIEN