UNE PROMENADE PAR LA CULTURE MUSICALE DE LA COMMUNAUTÉ DE VALENCIA ESPAGNE 1ERE PARTIE

Les compositeurs et  chanteurs et danseurs espagnols, en générale tous les Arts ont une grande importance, la danse entre autre  dans notre pays nous fait surgir  l’émotivité , la disparité et diversité des mouvements exprime les sentiments et la force du caractère méditerranéen de tous les espagnols, mais je vais commencé par vous faire découvrir en premier les compositeurs de ma communauté celle de Valencia , à part de la paella et les corridas nous avons une tradition très intense pour la musique, dans ma communauté presque dans toutes les familles il est de tradition d’avoir au moins un membre musicien ou danseur/ses, peintre céramiste , dans n’importe quel branche de l’Art , pour cela le plus petit village de la Communauté de Valencia en Espagne possède un conservatoire de musique ou une école des beaux Arts car nous sommes tous très impliqués avec force à nos traditions MA FAMILLE A SUIVIT TOUTE LA TRADITION ARTISTIQUE DE NOTRE COMMUNAUTE DANS DIFFERENTES MODALITE AINSI QUE MES PROPRES ENFANTS

EL PALAU DE LA MUSICA DE VALENCIA  L AUDITORIUM DE VALENCIA ESPAGNE

 
Je commence par les musiciens et compositeur

José Iturbi Baguena

a entretenu depuis sa naissance une relation avec la musique. Fils d’un constructeur de pianos, il se fait remarquer – depuis son plus jeune âge – pour sa passion pour la musique. A l’âge de cinq ans, il reçoit ses premières leçons de piano, il intègre quatre ans plus tard le Conservatoire de Valence.
En 1910 il part à Paris pour étudier au conservatoire, suivant quelques-uns de ses maîtres les plus importants comme Joaquin Malats et Wanda Landowska. Tous cela grâce à une bourse accordée par le Conseil de Valence.
En 1918, il fut professeur de piano au Conservatoire de Ginebra, charge qu’il abandonna en 1922 pour se dédier exclusivement à sa carrière de concertiste.
Il commença une carrière musicale pleine de succès qu’il lui permit d’offrir des récitals dans les principales salles de concerts d’Europe, sa notoriété devint mondiale grâce à sa représentation aux États-Unis en 1929, où il va devenir chef d’orchestre.

Francisco Llácer Pla


En 1932, à 14 ans, il a été appelé à Elche (région d’Alicante ) pour y chanter les parties de l’Ange et de l’Ara Coeli du Mystère d’Elche. Le contact avec la musique chorale aura une influence décisive sur son œuvre créative comme lui-même le reconnaîtra. Il a étudié au Conservatoire de Valence avec Manuel Palau i Boix et Josep Bàguena Soler.
Son évolution musicale est pratiquement celle d’un autodidacte. Il a reconnu parmi les influences les plus importantes celle de Maurice Ravel et par dessus tout celle de Béla Bartók.

Vicente Martín y Soler


C’est lui qui introduisit la valse à Vienne
(2 mai 1754 à Valence (Espagne) et mort le 30 janvier 1806 à Saint-Pétersbourg (Empire russe)) est un compositeur espagnol d’opéras et de ballets.
Bien que relativement oublié aujourd’hui, il était comparé à son époque favorablement à son contemporain, Mozart, en tant que compositeur d’opera buffa, d’où son surnom de « le Mozart valencien<>