CHANT ET DANSE TRADITION ANDALOUSIE PARTIE1

LE FLAMENCO

Selon certains auteurs, trouverait son origine dans trois cultures : arabo-musulmane, juive et andalouse chrétienne. L’origine arabo-musulmane est démontrée. Bien que les conquérants arabes almohades préconisaient l’orthodoxie religieuse, ils ont emporté avec eux l’art du flamenco.

     

L’origine de cette musique doit aussi être recherchée dans l’ethnologie du peuple qui l’a conservée et transmise, c’est-à-dire le peuple Gitan. Les Gitans, originaires de l’Inde, ont conservé de larges franges de leur culture d’origine, à savoir la langue (le Calé et la musique).

Une étude comparative de la danse indienne (Bharata natyam, Mudras et surtout Kathak) et la danse flamenca (par exemple Carmen Amaya) permet de dégager des similitudes exactes. Exégètes, musicologues, chercheurs, s’accordent à penser aujourd’hui que Triana (quartier de Séville), est le berceau du flamenco.

     

C’est en effet dans cette ville que poètes et musiciens trouvèrent refuge vers le xvie siècle. D’autres sources, telle la bibliothèque de Séville, fait remonter la venue de troubadours « réfugiés » en raison de persécutions au xiiie siècle.