UN TOUR PAR LA CULTURE ESPAGNOLE ET TRADITION ANDALOUSIE PARTIE 2

Déroulement des processions

L’itinéraire des confréries est fixé par avance, puis annoncé publiquement à la Chapelle Royale de la Cathédrale 14 jours avant le début de la Semaine Sainte. Cette cérémonie, dont l’origine remonte au synode diocésain de 1604, est connue sous le nom de Cabildo de Toma de Horas.

La Carrera oficial        LES LIEUX PAR OU DOIVENT PASSER «  »LES PASOS «  »

Chacune des confréries, au jour et à l’heure qui lui échoient, sort en procession depuis l’église ou la chapelle où est établi son siège. Le cortège, formé des centaines voire des milliers de membres de la société, entame alors son chemin de pénitence vers la cathédrale. Pour atteindre celle-ci, il doit effectuer la dernière partie de son parcours sur un itinéraire officiel, commun à toutes les cofradías : la Carrera Oficial. Ce segment amène les confréries à passer devant l’Hôtel de Ville. Une fois arrivées à la cathédrale, les congrégations achèvent leur station de pénitence avant de rejoindre leur point de départ qu’elles regagneront après des heures de procession dans les rues de Séville.

QUELQUES COFRADIES

Paso de la bofetá, El Dulce Nombre

      • La Lanzada

Esperanza de Triana

Virgen de la Macarena

Jesús de la Salud, Los Gitanos

Paso de la Piedad, Los Servitas

Bibliographie

  • ALMELA VINET, Francisco, Historia de la Semana Santa en Sevilla : descripción de las cofradías que hacen estación durante la misma a la Santa Iglesia Catedral (1899), Espuela de Plata, 2003.
  • CARRERO RODRÍGUEZ, Juan, Gran Diccionario de la Semana Santa, Almuzara, 1981
  • MARTÍNEZ KLEISER, Luis, La Semana Santa de Sevilla (1924), Espuela de Plata, 2003.
  • SÁNCHEZ HERRERO, José, La Semana Santa de Sevilla, Sílex.
  • Gota a gota Programa de la Semana Santa de Sevilla, Cajasol, 2008.
  • Guia itinerante Semana Santa Sevilla 2008, El Mundo Andalucía, 2008.