PEINTRE ESPAGNOL «  »Pablo Picasso » »

Pablo-Picasso

Pablo Ruiz Picasso, né à Malaga, Espagne, le et mort le (à 91 ans) à Mougins,France, est un peintre, dessinateur et sculpteur espagnol ayant passé l’essentiel de sa vie en France.

Artiste utilisant tous les supports pour son travail, il est considéré comme le fondateur du cubisme avec Georges Braque et un compagnon d’art du surréalisme. Il est l’un des plus importants artistes du xxe siècle, tant par ses apports techniques et formels que par ses prises de positions politiques. Il a produit près de 50 000 œuvres dont1 885 tableaux, 1 228 sculptures, 2 880 céramiques, 7 089 dessins, 342 tapisseries, 150 carnets de croquis et30 000 estampes (gravures, lithographies, etc.).

  

Pablo Picasso naît à 23 h 15 au 36 place de la Merced (aujourd’huino 15) à Malaga. Il est le premier enfant de José Ruiz y Blasco, alors professeur de peinture à l’école provinciale des Arts et métiers de la ville dite « San Telmo », et de María Picasso López, une fille de vignerons. Son nom complet est Pablo Diego José Francisco de Paula Juan Nepomuceno María de los Remedios Cipriano de la Santísima Trinidad Mártir Patricio Ruiz y Picasso. Le nom de Picasso, qui n’est pas espagnol, serait selon certains auteurs d’origine italienne. Un de ses arrière-grands-pères est né à Sori dans la région de Gênes4. En revanche, selon Robert Maillard, la famille ne serait pas originaire d’Italie. Pablo avait deux sœurs (Maria de Los Dolorès, dite « Lola », née en 1884 et Maria de la Concepción, dite « Conchita », née en 1887), mais aucun frère.

En 1891, le musée provincial de Malaga, dont José Ruiz Blasco était le conservateur, ferme ses portes, ce qui oblige le père à trouver d’autres moyens de subsistance. La famille déménage à La Corogne et José Ruiz Blasco occupe un poste de professeur au lycée Da Guarda. La mort de sa sœur Conchita d’unediphtérie en janvier 1895 le traumatise et son vœu d’arrêter la peinture si sa sœur guérit n’étant pas exaucé, il se réfugie dans son art. Son père est alors nommé professeur à La Llotja de Barcelone, en 1895.

     

Le peintre débutant

Picasso, encouragé par son père qui lui accorde toute confiance, peint ses tout premiers tableaux à l’âge de huit ans, son préféré étant Le Petit Picador jaune (1889), sa première peinture à l’huile, dont il refusera toujours de se séparer. Pendant l’été 1895, Pablo découvre Madrid et Barcelone et passe ses vacances à Malaga et revient par la mer à Barcelone. À cette occasion, il réalise des marines du voyage. C’est durant l’hiver 1895, qu’il peint sa première grande toile académique : La Première Communion. L’année suivante, il entre à l’école des Beaux-Arts de Barcelone. Il signe ses premières œuvres Ruiz-Picasso avant d’opter pour P.R-Picasso puis définitivement pour Picasso en 1901 à cause de l’étrangeté du nom et du digraphe ss inusité en espagnol

Période bleue

La période bleue correspond aux années 1901-1904 : ce nom vient du fait que le bleu est la teinte dominante de ses tableaux de cette époque, qui a débuté avec le suicide de son ami catalan Carlos Casagemas, ce qui explique qu’elle soit marquée par les thèmes mélancoliques de la mort, de la vieillesse, et de la pauvreté, mais ne l’empêche pas d’être satirique. Durant ces années, Picasso peint des pauvres, des mendiants, et des aveugles, sous forme de personnages souvent étirés et faméliques inspirés des tableaux du Greco que Picasso étudie à cette époque et qui l’influencent fortement.

Le premier tableau de cette période fut la Mort de Casagemas, et les œuvres importantes sont : Dama en Éden Concert (1903), La Vida (1903), Las Dos hermanas (1904), La Celestina (1904). Il vit pendant ces années dans le dénuement. Bien que son père lui envoie des toiles et des tubes de peinture, par souci d’économie, il réalise plusieurs peintures sur le même tableau ou doit brûler une liasse de ses dessins pour se chauffer.

Entre le 25 juin et le , Picasso et Iturrino font une exposition à la galerie d’Ambroise Vollard, à Paris. Picasso fait la connaissance du poète Max Jacob. Pendant l’hiver, il peint Autoportrait bleu (Paris, Musée Picasso). Fin , il se rend à Barcelone. La galerie Berthe Weill, expose du 1er au 15 avril des œuvres de Lemaire et de Picasso. Il revient à Paris en octobre avec Sébastien Junyer. Et il montre pour la première fois ses toiles bleues du 15 novembre au 15 décembre dans une exposition de groupe chez Berthe Weill. En , Picasso est de nouveau à Barcelone. Au printemps, il commence la toile La Vie(Cleveland Museum of Fine Arts).

Période rose (1904-1906)

 Modigliani, Picasso, et André Salmon, devant La Rotonde à Paris en1916.
Article détaillé : Période rose.

 

Influences africaines

De 1907 à 1909, Picasso est sous influence de l’art africain, notamment de l’art congolais. Cette période est marquée au début par les deux figures du côté droit des Demoiselles d’Avignon qui ont été en partie inspirées par les masques africains que Picasso possédait.

Cubisme

Portrait de Picasso par Juan Gris(1912) dans le style cubiste.

 

Surréalisme

« Tête de femme », Halmstad, Suède

L’année 1925 fut celle d’une rupture radicale dans la production du peintre. Il peignit des tableaux très violents montrant des créatures difformes, convulsives, prises dans les rets d’une rage hystérique : Femme dans un fauteuil (1926) et Baigneuse assise (1930). L’influence des poètes surréalistes fut indéniable dans cette volonté de dépeindre de l’intérieur l’enfer personnel. Cependant il adoptait une approche plus pragmatique que celle du « rêve calqué sur la toile » des surréalistes.

 

Guernica et pacifisme

Plaque apposée sur l’hôtel de la rue des Grands-Augustins, où Picasso résida dans les années 1930-1940.

 Mural du tableau de Guernica

 

Engagement au parti communiste

Timbre soviétique (1981) représentant Picasso et la colombe de la Paix.

 

Période de Vallauris

L’affaire du Portrait de Staline dans Les Lettres françaises se déroule en . Françoise Gilot part pour Paris avec les enfants.

Signature de Pablo Picasso en1954, lors de la réalisation de sa série de cinquante Gemmaux.

 

Le château de Vauvenargues, au pied de la montagne Sainte-Victoire, où résida Picasso de 1958 à 1961 et dans le parc duquel il est enterré.

Mas Notre-Dame-de-Vie à Mouginsoù résida Picasso de 1961 à sa mort en 1973.

 

Dernières années

En , la galerie Louise Leiris expose les 194 dessins réalisés entre le et le . Nouvelle exposition à la galerie Louise Leiris, en , qui montre cette fois les 156 gravures réalisées entre fin 1970 et .

Picasso meurt le d’une embolie pulmonaire. Il est enterré deux jours plus tard dans le parc du château de Vauvenargues dans les Bouches-du-Rhône selon la décision de sa femme Jacqueline et de son fils Paulo après que la mairie de Mougins a refusé l’inhumation sur sa commune, voyant en lui un « communiste milliardaire ». L’enterrement a lieu dans une ambiance familiale délétère,Marie-Thérèse Walter, sa fille Maya ou Paloma ainsi que son fils Claude se voyant interdire l’accès au château. Selon le vœu de Picasso, la sculpture monumentale en bronze La femme au vase est scellée sur sa tombe dans le parc du château. Jacqueline Roque sera elle-même enterrée à ses côtés en 1986.

 

Descendance et héritage

Picasso a eu quatre enfants :

  • Paulo Picasso (), avec Olga Khokhlova
  • Maya Widmaier-Picasso (née le ), avec Marie-Thérèse Walter
  • Claude Picasso (né le ), avec Françoise Gilot
  • Paloma Picasso (née le ), avec Françoise Gilot

Mort sans avoir laissé de testament61, les héritiers légaux de Picasso sont son fils Paulo et Jacqueline Roque, les trois autres enfants étant nés hors mariage mais ces derniers gagnent en 1974 leur procès en reconnaissance de droit à l’héritage.

Picasso et la corrida

 Écriture et livres illustrés

En 1931, il participe à l’édition de deux livres majeurs accompagnés d’estampes : Les Métamorphoses d’Ovide, avec 30 gravures à l’eau-forte et Le Chef-d’œuvre inconnu de Balzac, avec 13 gravures à l’eau forte. Au total, Picasso illustrera plus de 150 ouvrages durant sa vie parmi lesquels des chefs-d’œuvre du xxe siècle :Le Chant des morts de Pierre Reverdy avec 125 lithographies, la Célestine de Fernando de Rojas, avec 66 eaux-fortes et aquatintes. Vingt poèmes de Luis de Góngora avec 41 eaux-fortes et aquatintes, L’Histoire naturelle de Buffon avec 31 gravures à l’aquatinte, la Tauromaquia (1959) avec 27 gravures à l’eau-forte etaquatinte et aussi Toros y toreros (1961) avec un texte sur la corrida de Luis Miguel Dominguin, et une étude de Georges Boudaille. Une édition de luxe tirée à 150 exemplaires comporte une suite de 15 dessins sur papier Arches et une lithographie.

En 1935, il se consacre intensément à l’écriture de poèmes, en écrivant près de 400 sur une courte période. Durant la Seconde Guerre mondiale, Picasso écrit en1941 une pièce de théâtre de style surréaliste, Le Désir attrapé par la queue, dont il donnera une lecture le chez Michel Leiris avec ses amis Simone de Beauvoir, Jean-Paul Sartre, Albert Camus, Louise Leiris, Pierre Reverdy entre autres. La pièce sera finalement créée en . Il a écrit également deux autres œuvres littéraires Les Quatre Petites Filles et L’Enterrement du comte d’Orgaz.

Le 11 mai 2015, Les Femmes d’Alger (version O), toile peinte en 1955, vendu 179,36 millions de dollars, devient la toile la plus chère du monde