PARTIR DU BON PIED SUR INTERNET A LA MAISON AVEC LES ENFANTS

PARTIR du BON PIED !

Favoriser des usages responsables d’Internet, donner aux enfants et aux jeunes un regard critique par rapport aux médias, leur permettre de comprendre les mécanismes commerciaux et économiques qui sous-tendent ceux-ci… font partie des principaux enjeux d’une éducation aux médias, encore plus aujourd’hui , indispensable.

Quatre associations éducatives, les Ceméa, la Fcpe, les Francas et la Ligue de l’enseignement ont décidé de  s’associer à la diffusion de ce guide vers tous les parents, conçu dans le cadre du programme Internet sans Crainte. Pourquoi ? Parce que, à côté du système scolaire et de ses enseignants, des structures de loisirs éducatives et de leurs animateurs, les parents ont un rôle important à jouer dans cette éducation et cette relation de leurs enfants aux médias. De toutes les études, il ressort le besoin, l’intérêt même pour les enfants et les jeunes, de pouvoir dialoguer avec les adultes, à propos de leurs pratiques numériques.
Ce guide pratique a donc pour objectif d’apporter à chaque parent des points d’appui, des informations utiles, des repères voire des conseils, pour qu’il puisse mener à bien son rôle d’éducateur à l’ère du numérique et dans notre société de l’information

Internet arrive à la maison, votre enfant surfe sur Internet, il accède au web
sur sa console de jeux ou son portable, il a son premier ordinateur portable, son
premier jeu vidéo… C’est la première fois, à vous de l’aider à prendre un bon
départ, il a besoin de vous !
Point de vigilance
A chaque usage, ses règles :
• Pas d’écran avant 3 ans
• Internet accompagné par les parents au départ
• Sites sélectionnés pour les plus jeunes
• Jeux vidéo : respectez les indications d’âge
• Réseaux sociaux : pas avant 13 ans
• Téléphone portable : à partir des années collèges
Internet, bien sûr mais attention :
• Au manque de sommeil
• A ce qu’Internet ne remplace pas
les autres activités et passe avant les devoirs
• Aux risques potentiels d’un média très puissant, où se côtoient enfants et adultes. idée reçue
Pour aider son enfant sur internet, il faut “s’y connaitre”
Nul besoin d’être expert en informatique pour l’accompagner. Bon sens, curiosité et sens critique sont les principales qualités requises.


PARTIR du BON PIED ! Conseils pratiques
• Mettez l’ordinateur et la console de jeu dans une pièce commune.
• Prévoyez une session utilisateur et un mot de passe pour chaque membre de la famille.
• Assurez-vous que les mots de passe utilisés soient sécurisés (compliqués, associant chiffres/lettres/symboles).
• Fixez des règles d’utilisation dès le départ et n’y dérogez pas.
• Informez vos enfants de la nature publique du média.
• Répétez encore et encore qu’il ne faut pas donner d’informations personnelles en ligne.
• Expliquez-leur qu’il faut faire attention lorsque l’on dialogue avec des personnes que l’on ne connait pas, ou pas bien. Et qu’il ne faut pas donner rendez-vous à inconnus.
• Lorsque l’enfant grandit, faites-lui confiance mais n’hésitez pas à l’accompagner de temps en temps et à discuter de ses pratiques.
• Pour éviter la publicité ciblée, vérifiez régulièrement les cookies dans les options de votre navigateur. Gardez ceux qui vous permettent de naviguer plus facilement, supprimez ceux dont vous ne voulez pas.
• Installez un anti-virus complet, avec pare-feu, cela peut prévenir les intrusions sur l’ordinateur (pop-up, virus, spam,…).
• Vous pouvez aussi opter pour le contrôle parental .
• Vous êtes vous-même internaute ? Donnez l’exemple et n’hésitez pas à parler de vos mésaventures pour les éviter à vos enfants.
• Vous n’êtes pas très à l’aise. Des formations Internet existent un peu partout, notamment dans les Espaces Publiques Numériques.
CHERCHEURS à vos CLAVIERS !

Trouver de l’information fiable sur le web : un jeu d’enfant ? Loin de là ! Dès lors où Internet est aujourd’hui la première source d’information des jeunes, apprendre à vos enfants à faire des recherches en ligne est devenu primordial.
Point de vigilance
• Plus d’un tiers des jeunes croient systématiquement le premier site qu’ils consultent. Et s’il était un peu orienté ?
• La désinformation et la manipulation d’opinions existent aussi sur Internet. Un peu d’esprit critique s’impose.
• Soyez attentifs aux sites “perso”, ils ne reflètent que l’avis ou le niveau de connaissance de leurs auteurs.
• Non au copier-coller intégral pour les devoirs à la maison. Cela n’apprend rien et les enseignants le repèrent très vite.
• Certains mots clés peuvent mener vers des sites qui montrent des images choquantes, il y a des moyens d’éviter cela.
idée reçue
Les sites qui apparaissent en premier sont les plus fiables
Ce qui s’affiche en premier lors d’une recherche n’est pas forcément le plus pertinent ou le meilleur. Pour apparaitre avant tout le monde sur les moteurs de recherche, il existe toutes sortes de stratégies.
Conseils pratiques
• Accompagnez votre enfant dans ses premières recherches afin qu’il puisse acquérir de bons réflexes.
• Délimitez au maximum le sujet de la recherche : tapez plusieurs mots en les choisissant le plus précisément possible
et en évitant les termes qui peuvent prêter à confusion. Ceci est aussi valable sur les plateformes vidéo.
• Les sites qui apparaissent sur un fond de couleur ou sur la colonne de droite sont en général des sites commerciaux. Autant le savoir.
• Recherchez systématiquement l’auteur de l’information.
• Soyez vigilant à la date de mise à jour des informations, qui pourraient ne pas être d’actualité.
• Croisez les sources. Un seul site ne suffit jamais.
• Pour les plus jeunes, mettez en favoris quelques annuaires et moteurs de recherches dédiés (babygo, xooloo, kidigo…).
• Wikipedia peut être utile pour commencer ses recherches, mais soyez critique sur ce que l’on y trouve.
• Avant 12 ans, Vikidia ou Wikimini sont plus adaptés.
• Google propose trois niveaux de filtres : strict, modéré (par défaut) ou désactivé. Sélectionnez le mode “strict”.
• S’ils sont confrontés à des images choquantes, dites à vos enfants d’éteindre tout de suite l’écran et d’avertir immédiatement un adulte.
• En cas de contenus illégaux (atteinte à la dignité humaine, haine raciale, pédo-pornographie…), évitez de faire une capture d’écran. Faites un copier-coller de l’adresse URL de la page où se trouve le contenu et signalez-la sur www.pointdecontact.net