N°2A//L’ACQUISITION DE LA PROPRETÉ

images (1)

 LES ATTACHES

Si vous avez bien suivi les exercices précédents, vous vous doutez bien que l’enfant va d’abord apprendre à défaire les attaches avant de savoir les fermer. Pour toutes les attaches quelles qu’elles soient, il faut toujours suivre le même processus.
* L’enfant ainsi ne sera préoccupé que par un seul acquis : apprendre à manipuler ce que vous avez cousu.* Cousez-les d’abord sur un tissu indépendant que vous poserez sur la table.

* Lorsque c’est bien effectué sur un morceau de tissu, passez à un vêtement posé sur la table, non porté par l’enfant. Ensuite, et uniquement lorsque les stades précédents sont faits aisément, demandez à l’enfant d’effectuer les gestes sur un vêtement qu’il porte.

  

Le déboutonnage

* Prenez deux morceaux de tissu, sur lesquels vous aurez cousu d’une part, trois très gros boutons et, d’autre part, trois énormes boutonnières. Au début de l’apprentissage, posez sur la table ces deux morceaux boutonnés. Glissez le premier bouton à l’intérieur de la boutonnière, en commençant donc à le déboutonner.

* L’enfant, au début, ne doit dégager que la partie finale du bouton. Commencer par de gros boutons en facilite la tenue entre le pouce et l’index. Petit à petit, diminuer la partie à tirer jusqu’à ce que le geste soit effectué dans sa totalité.

* Posez alors des vêtements sur la table, et demandez à l’enfant de les déboutonner.

* Commencez par des vêtements amples avec des boutons volumineux, et diminuez les dimensions jusqu’à ce que l’enfant déboutonne les vêtements de ses poupées.

* A ce stade, qu’il apprenne à déboutonner des vêtements qu’il porte. Vous pouvez alors aborder le boutonnage.

Le boutonnage

* Reprenez les morceaux de tissu, séparés cette fois-ci avec le premier bouton engagé aux trois quarts dans la boutonnière. Que l’enfant tire et le mette en place. Placez ensuite le bouton à moitié engagé dans la boutonnière, puis au quart, etc.

* Lorsqu’il boutonne aisément ces deux morceaux de tissu, prenez des vêtements posés sur la table et procédez comme indiqué pour le déboutonnage.

* Parallèlement, cousez sur un tissu indépendant, une grosse fermeture Eclair enclenchée à la base. Ce geste délicat ne sera enseigné que plus tard. Pour acquérir totalement cette montée et cette descente de la fermeture éclair, procédez toujours selon le même principe :
effectuer le geste sur un vêtement posé sur la table,
finir par l’exécution sur un vêtement porté par l’enfant.

* Selon la même méthode, enseignez ensuite le geste de dégrafer puis d’agrafer, sur un tissu indépendant, avec des agrafes très grosses. Lorsque l’enfant y parvient avec des crochets de grande taille, cousez sur un tissu des agrafes plus petites, jusqu’à la taille normale.

* Continuer sur un vêtement que l’enfant ne porte pas, puis finissez par l’apprentissage sur un habit que l’enfant a sur lui.

* Procédez de même pour les boutons-pression, en jouant à enfoncer de grosses pressions avec le pouce dessous et l’index dessus en pince.

* Abordons ensuite la ceinture (à grosse boucle au début, ceinture posée sur la table, puis sur lui-même).

* Pour cet acquis, la première difficulté consiste à bien faire pénétrer la langue de la ceinture dans la boucle, par-dessous, l’enfant ayant toujours tendance à vouloir la faire rentrer par-dessus.

* Lorsque cet obstacle est franchi, apprenez-lui à faire pénétrer la tige en fer de la boucle dans un des trous.

* Quand tous les stades sont acquis, votre enfant sait désormais s’habiller seul, attaches comprises.

• Tous les exercices de fermeture Eclair, boutonnage, déboutonnage, agrafes, pressions, et ceinture doivent désormais être effectués seul, sur lui-même, malgré les difficultés.