L’importance de prévoir la vie de l’adolescent trisomie 21

DeuxTrisomiq

Je voudrais vous faire part de certaines réflexions sue le futur des adolescents avec  trisomie 21 

Avoir une véritable vie sociale est très importante, pas seulement maman papa et frère et sœur si n’on  hors du fléau familial

        

Si l’intégration en milieu ordinaire est importante, côtoyer ses pairs est aussi essentiel pour le bien-être de la personne trisomique. « Il est important de créer des amitiés avec d’autres personnes trisomiques, pour ne pas qu’elle se retrouve seule une fois ses autres amis partis, comme naturel à faire des études ou autres »

Ces amitiés sont un véritable rempart contre la solitude, source de mouvements de  dépressions courants chez ces ados qui bien plus tôt qu’on ne le pense, prennent conscience de leurs limites  et peuvent en souffrir.

La recette pour que ces jeunes conservent leur joie de vivre « « Il faut qu’ils se sentent aimés, qu’ils aient des projets d’avenir, mais aussi qu’ils se sentent utiles et rendent service aux autres

Quand on procède à penser à leur futur le préadolescent doit aussi donner son avis, car c’est de son avenir qu’il s’agit. Il faut lui demander ce qu’il veut faire plus tard, et le diriger vers une branche qui l’intéresse. »

Comme les autres, les personnes grandissent et mûrissent, arrivant enfin au stade adulte : leurs besoins et leurs exigences doivent être mis en relation avec ces diverses phases de leur vie. Il est donc important qu’ils agissent comme sujet, soient acteurs de leur propre choix et reçoivent des autres la considération qui leur permette d’être adultes.

On doit ne pas toujours tout permettre aux personnes porteuses de trisomie 21 pour ne pas les faire souffrir étant donné qu’ils ont moins de chance que les autres.

Si l’on respecte leur rythme et leur façon de se comporter, ils sont en mesure de répondre aux exigences provenant de leur milieu de vie et de respecter les règles générales de la vie en société.

Ils  ne sont pas d’éternels enfants, certains comportements inadaptés ne sont pas dus au syndrome qu’ils présentent mais simplement à de mauvaises habitudes. Il est donc important, comme on le fait avec tous, de mettre des limites claires, acceptées de tous et savent aussi considérer une erreur comme une occasion d’apprendre.

Grâce à l’éducation et à leur réseau de relations sociales,  ils peuvent apprendre à gérer leur propre existence de façon presque totalement autonome. Cela implique la capacité de demander de l’aide aux autres en sélectionnant celui que tous considèrent le mieux adapté pour répondre à la situation qui s’est créée

La puberté intervient généralement au même âge que chez les autres jeunes. « Comme avec tous les ados, il est alors essentiel d’aborder la question de la sexualité, d’éduquer les jeunes à la pudeur »

Soit,  ils ont d’importants besoins sexuels, soit,  ils restent d’éternels enfants qui ne manifestent aucun intérêt dans ce domaine. Considérés ainsi en substance par les autres qui ne tiennent pas compte de l’âge où la puberté débute ni de l’anatomie des organes sexuels. Ils éprouvent des désirs et ont des fantasmes sexuels comme les autres personnes de leur âge.

Nous savons que la fertilité des hommes avec trisomie est très réduite, même si l’on connaît les cas d’ homme trisomique qui a eu un fils. Les femmes sont fertiles par contre comme n’importe quelle autre femme.

L’adolescence est un moment où il est particulièrement important d’être à l’écoute des trisomiques afin de les aider à mieux se prendre en charge à l’âge adulte. Les personnes trisomiques doivent en effet apprendre à travailler et il faut donc les y encourager pour qu’ils puissent devenir autonomes

Le suivi médical est important surtout pour qu’il n’y ai aucun changement à niveau de son cœur mais aussi vigiler de près le sucre en sang, Tout changement de comportement (abattement ou au contraire agitation) doit amener à chercher une éventuelle cause physiologique, car les personnes porteuses d’une trisomie 21 ont du mal à exprimer la douleur physique.