LES SINGES MOUSTAC

Moustac

Le moustac est l’un des membres de la nombreuse tribu des cercopithèques, qui sont largement distribués dans les forêts tropicales d’Afrique.
     
Les cercopithèques comptent parmi les singes les plus brillamment colorés, chez lesquels la variation des teintes et la disposition des couleurs offrent une incomparable variété, unique dans le monde des mammifères. Le moustac dont le nom vient du dessin noir en forme de moustache qui lui orne le visage, est assez localement localisé au Cameroun, où il habite les forêts et les galeries forestières bordant les cours d’eau traversant la savane.

  

Il ne se tient guère au sommet des arbres, où il deviendrait facilement la proie des grands rapaces mangeurs de singes, mais préfère évoluer au cœur même des frondaisons, entre 5 et 12 mètres de hauteur. Là, l’ombre et l’humidité ambiante lui conviennent, et il trouve une nourriture végétale abondante. C’est avant tout un singe végétarien, qui se délecte de bourgeons, de feuilles tendres et surtout de fruits et de graines variés. Il chasse adroitement les lézards arboricoles et gobe les œufs d’oiseaux.

Le moustac est un singe, l un des membres de la nombreuse tribu des cercopithèques qui sont largeme

Le moustac vit en petite bande réunissant une dizaine d’individus, guidé par un vieux mâle expérimenté. La vie sociale de ce primate est très évoluée, et les spécialistes ont pu établir tout un répertoire de signaux, de mimiques et d’attitudes dont le moustac fait usage pour communiquer et se faire comprendre, tant des ses semblables que des autres espèces et même des ennemis. Il existe une quinzaine d’espèces différentes de cercopithèques, dont le grivet, le singe vert et le mone sont les mieux connus.