8 KM DE JARDIN DE L’ANCIEN FLEUVE DE VALENCIA

POUR VOIR LA VIDÉO DANS TOUTE SA SPLENDEUR , JE VOUS CONSEIL DE CLIQUE AU PLEIN ECRAN A VOTRE  DROITE

La communauté valencienne décide alors de détourner le fleuve au sud de l’agglomération de peur que d’autres crues de cette ampleur ne resurgissent : c’est le plan Sud (plan Sur en espagnol). Le Turia est alors asséché au centre-ville de Valence. Le gouvernement espagnol et la mairie de Valence pensaient alors convertir la zone asséchée en autoroute. Mais un mouvement civil clama Queremos un rio verde (soit en français nous voulons un fleuve vert). L’ancien lit du Turia devint peu à peu un espace vert.

Au milieu des années 1980, la municipalité organisa la création d’un parc public : Ricardo Bofill dessina le tronçon du jardin dans la zone noble de la ville, avec des orangers et des palmiers, la zone proche du palais de la musique. L’équipe « Vetges Tú – Mediterrania » entrepris la réalisation du tronçon depuis la Maison de l’Eau au nouveau centre, avec des installations sportives ainsi que des fontaines. Le conseil de l’agriculture s’occupa du tronçon depuis le « Bosque Urbano » entre le nouveau centre et la zone sportive de Serranos, en platant 1000 pins. Les Jardins du Turia sont inaugurés en 1986.