Les Berbères d’Afrique

Les Berbères d’Afrique
L’Afrique du Nord est occupée par des Berbères, connus des historiens grecs et ‎latins sous des noms divers : Garamantes du Sahara, Maures et Sanhadjas ‎implantés dans la zone intermédiaire Algérie-Mali-Maroc, Numides et Gétules de ‎Tunisie et d’Algérie, Nasamons et Psyles de Lybie, …etc

Les berbères sont un groupe de peuples dont on retrouve les traces, à diverses ‎époques, depuis l’Égypte jusqu’à l’Atlantique et du Niger à la Méditerranée. Aussi ‎loin qu’on remonte dans le passé,‎
Dans trois des Etats d’Afrique du Nord, les berbèrophones ont presque disparu. ‎En Libye, ils ne survivent que dans le djebel Nefoussa. En Tunisie, ils peuplent ‎une douzaine de villages épars à Djerba et autour des Matmata. En Mauritanie, ‎subsistent 2 ou 3 tribus dans la région de Nouakchott.‎
Mais ils représentent environ 50 % de la population marocaine où ils sont ‎essentiellement concentrés dans le Rif, l’Atlas et le Sous.
En Algérie, ils sont fortement implantés en Kabylie, dans l’Aurès avec les villages ‎chaouias, les cités du Mzab‎

arton580

Historique 

L’histoire des berbères est marquée par des révoltes entre tribus.

Cela fait plus de cinq mille ans qu’ils résident au Maroc. Ils constituent le peuplement le plus ancien du Maghreb et s’étendent sur plus de cinq millions de km². Ils ont leurs propres langues, ce qui permet de les distinguer des autres, maghrébins..

Le nom de «berbère», (barbar en arabe) leur a été attribué par les envahisseurs arabes.

Il désigne « ceux dont on ne comprend pas la langue


Le premier royaume berbère du Maroc fut en réalité une création romaine.

 Face à la menace barbare et aux difficultés à maintenir le contrôle, Rome se replia sur la côte méditerranéenne, vers le IIIème siècle après J-C.

 C’est l’invasion arabe au VIIème siècle, qui avec l’islamisation du pays, la culture et la langue arabe, bouleversa le monde berbère et ses pratiques.

 

En effet, lorsque les arabes arrivèrent le peuple berbère se réfugia dans les montagnes ou dans le désert. 

Pendant plus d’un siècle, les Berbères luttent contre les Romains qui réussissent malgré tout à implanter plusieurs colonies (Sala Colonia, Lixus, Volubilis). Finalement, une brillante civilisation berbèro-romaine voit le jour, personnifiée par le célèbre souverain mauritanien, Juba II. Elevé à Rome dans la cour d’Auguste et marié à Séléné, fille de Cléopâtre, il règne de 25 avant J.C. à 23 après J.C. sur un royaume allant des Hauts-Plateaux orientaux à l’Atlantique.

Le tifinagh a été retrouvé un peu partout dans le monde. Certains pensent que les berbères ont découvert l’Amérique bien avant Christophe Colomb, parce que des écrits ont été retrouvés dans l’état du Texas aux USA.

 

Mouloud Mammeri (romancier) raconte que les caractères de la langue berbère sont plus anciens que ceux de l’Egypte ancienne et qu’ils ont une ressemblance à ceux de la civilisation de l’Amérique du sud.

 Cette écriture a complètement disparu aujourd’hui. Mais les berbères ont conservé leur « culture » orale. En effet les contes, poèmes, proverbes et légendes sont le passe-temps des familles au cours des veillées

 L’alphabet berbère « le tifinagh » existait au 6ème siècle avant l’alphabet grec.

Aujourd’hui, les berbères sont mieux intégrés dans la société arabe et ont su garder une vie collective unique.

Il existe trois grandes tribus berbères avec des dialectes différents :
– Au nord on trouve les Rifains qui parlent le Tarifit
– Dans le Moyen-Atlas on trouve les Znagas qui parlent le Tamazight
– A l’ouest du Haut Atlas et de l’Anti-Atlas ainsi que dans les plaines du Sous, on trouve les Chleuhs qui parlent le Tachelhit.

Ces derniers constituent le groupe de berbère le plus important du Maroc.

http://mondeberbere.free.fr