Légende populaire Mexicaine «  » »LA MADRECITA » »

UNE BELLE LÉGENDE

Cette légende en réalité n’a jamais été écrite sur papier, on m’a dit que je suis la première à l’avoir mise sur papier, car elle a été toujours raconté pendant les soirées de famille en famille, même la personne qui me l’a raconté qui était mon professeur de céramique, l’avait écouté et l’avait gardé dans sa mémoire, mais étant donné la difficulté que j’ai pour faire parvenir ce récit à tous ceux que je voudrais qu’il la connaisse , que la seule façon que j’ai de vous la transmettre c’est à travers l’écriture voila que je l’ai mis  dans ma méthode de céramique que j’ai crée pour enfant qui se nomme

«  »APPRENDRE EN JOUANT » »

LA MADRECITA (la petite mère, qui est la manière que les mexicains ont de parler dela ViergeMarie

———————-Dans un pays lointain appelé Mexique, une après-midi comme toutes les après-midi comme tant d’autres, les habitants allaient d’un côté à un autre sans trop bien savoir que faire, ennuyés, paresseux. Ils se disputaient les uns contre les autres.

Ce qu’ils ne pouvaient aucun d’eux imaginer, c’est que du haut du ciel, penché sur une immense fenêtre que le ciel a, quelqu’un qui les aime beaucoup les regarder, mais le regard était d’une énorme préoccupation, car elle découvrait que les gens, que le peuple mexicains s’ennuyaient et tombaient parterre de leur propre inerties

Qui les regardaient était ni plus ni moins quela Madrecita, car en les voyant de cette manière pense que vraiment elle devait faire quelque chose pour les aider ? Il fallait penser et vite, alors elle décide ouvrir la grande armoire du ciel pour chercher de quoi les faire mener une vie plus normal et qu’ils puisent aussi s’amuser et gagner leur vie

Après de beaucoup rechercher la dans tous les coins de l’armoire, elle trouve la chose la plus belle du monde, un énorme vase, immense, décoré avec des pierres précieuses, de l’Or, des rubis, des diamants. Elle s’approche avec le vase à la main et du haut du ciel elle le laisse tomber très doucement, lentement et comme cela elle était sûr que tous les Mexicains allaient regarder comme il tombait du ciel et fera le bonheur de tous

Enfin le vase arrive au sol, tous les Mexicains restent bouche bée devant telle merveille,La Madrecitasent qu’elle a bien fait elle est contente et satisfaite, cela a rendu la paix à tous, ils ont laissé de se bagarrer de bailler et de s’ennuyer, mais tout de coup elle commence à écouter des cris

Tapez ou collez votre texte en français ici

— Moi je l’ai vu le premier criait un, l’autre disait, non c’est moi il est à moi

—- Non c’est moi qui l’ai vu je l’ai suivi du premier moment, non disait un autre c’est moi

Tous voulaient ce merveilleux vase tombé des Cieux si beau et surtout avec des ornements si riche.La Madrecitaresta muette sans savoir que dire, que faire, elle les regardait avec une énorme tristesse, mais tout d’un coup et sans plus le penser d’une aspiration très forte elle remonta le vase au ciel

Elle a eu l’idée la plus fantastique et étonnante elle laissa retomber le vase, mais cette fois avec rage et vitesse, une fois au sol il s’écrasa avec tel force qu’il se fit en millions de morceaux

Tous les Mexicains qui étaient stupéfait de ce qui était en train d’arriver, se mettent à courir pour aller chercher chacun d’eux un petit morceau du vase, en réalité ce qu’ils voulaient était la richesse du vase en soit même

Du haut du ciel et penché à la fenêtre La Madrecita leur cria « « oui, oui serrer très fort entre vos mains ce petit morceau de vase que vous êtes allé ramasser, serrer fort et maintenant ouvrez vos mains et regarder ce que vous avez pris dans la course folle

On sentait la déception dans les visages des Mexicains, car quand ils ont ouvert leurs mains il n’y avait ni Or, ni Rubis ni Diamants, simplement un morceau d’argile rouge, molle, sans rien d’autre

La Madrecitaleur dit alors, vous avez aimé le vase, vous avez aimé sa beauté et bien chacun de vous avec ce morceau d’argile va fabriquer le plus beau vase du Mexique et avec la vente de ce vase merveilleux que vous allez réalisé vous allez avoir les richesses les plus grandes, car elle seront réalisé avec votre effort avec vos mains
Depuis ce jour, plus de guerres, plus d’ennuis, plus de batailles, ils avaient vraiment de quoi occuper leur vie, et la légende dit que à partir de la les Mexicains ont fait de la poterie leur façon de vivre car cela a été un mandat divin et cela pour eux c’était sacré