Le suicide

mal

Les hommes d’âge moyen, les jeunes et les personnes atteintes de troubles mentaux sont parmi les personnes les plus à risque. Le risque qu’une personne se suicide est difficile à évaluer et dépend largement des antécédents personnels de la personne, de ses expériences de vie et de ses tentatives de suicide antérieures. Le suicide est un acte dont les effets sont dévastateurs sur la famille et sur l’ensemble de la société.

Les personnes atteintes de maladie mentale sont particulièrement vulnérables en raison des symptômes parfois insoutenables des désordres qui les affligent. Le désarroi associé à la dépression, le chahut continu des voix intérieures et la paranoïa extrême sont quelques-unes des raisons qui peuvent pousser les personnes atteintes à faire des tentatives de suicide. Un événement stressant ou une situation difficile au plan affectif peut exacerber le risque, comme par exemple, la mort d’un proche ou d’un ami, une peine d’amour, un échec à l’école ou au travail, etc.

Il faut être à l’affût de certains signes qui peuvent laisser présager qu’une personne contemple le suicide.

  • Des messages directs comme: «Je veux en finir.»; «La vie ne m’apporte plus rien.»; «À quoi bon vivre?»
  • Des messages indirects comme: «Vous seriez bien mieux sans moi.»; «Je pars pour un long voyage».
  • Retrait social ou repli sur soi extrême
  • Distribution de ses objets de valeur
  • Usage abusif d’alcool et (ou) de drogue
  • intérêt marqué pour les armes à feu ou les drogues
  • Référence à la force de caractère et au courage des personnes qui se suicident
  • Peu ou pas de réaction à la perte d’un être cher

Une personne qui envisage le suicide peut cacher sa détresse sous des dehors fanfarons ou bourrus. Les symptômes varient selon la personnalité.

Il faut toujours prendre au sérieux les messages et les signes précurseurs! La personne suicidaire est aux prises avec une douleur émotive extrême et recherche un moyen de mettre un terme à sa souffrance, pas nécessairement à sa vie. Elle a besoin d’aide pour trouver des solutions et un message d’espoir.

N’ayez pas peur de demander directement à la personne si elle songe au suicide. Vous devez déterminer si elle a élaboré un plan et si sa vie est en danger. Le cas échéant, emmenez immédiatement la personne chez un médecin