LE CAHIER DE COMMUNICATIONS

LE CAHIER DE COMMUNICATIONS

LE CAHIER DE  COMMUNICATIONS

Cahier des parents

+

Cahier de communication parents centre

Les parents doivent être conscient de l’importance de mener un cahier journalier à la maison, ou tout doit être annoté, être parents d’un enfant handicapé consiste à être très organiser, si non il faut l’être à la force.

 

Tout à son importance, quand on se sent perdu il faut aller chercher le pourquoi du changement d’aptitudes de l’enfant, que faisait-il à 16h il y a 5 jour ou un mois, alors on découvre que pour la raison que se soit nous avons changé l’horaire, la situation ou l’activité, sans avoir pris soin de l’expliquer, donc un changement brusque fera exploser une crise, la méfiance et l’incompréhension .

 

 

Il faudra  tout noter comme les Capitaines des bateaux, le cahier de bords

 

L’échange entre éducateur et parents d’informations est obligatoire, l’éducateur ne peut pas savoir par l’enfant si celui-ci à passer une mauvaise nuit, une mauvaise digestion ; s’il a eu de la fièvre, ils ne savent pas si l’enfant à fait ses exercices.

De même les parents en 5 min

utes à la porte ne peuvent pas se mettre à interroger l’éducatrice fatigué d’une longue journée de travail un des motifs principales est l’arrivé de tous les parents en même temps et tous veulent savoir et c’est juste le moment pour avoir une confusion d’enfant et donner la fausse information aux parents

 

 

Donc obligatoire écrire sur le cahier de toutes les incidences de la journée de l’enfant au centre et les appels d’attentions sur des thèmes en particuliers, si il a mangé, si il a fait ses besoins tout dont les parents doivent savoir, pour prendre en charge son enfant pour le reste de la journée

Il est aussi d’usage journalier un cahier interne de l’éducateur qui servira pour prendre note des incidences et références des suivis des thérapies, pour ainsi pouvoir mettre en marche ou améliorer les programmes lors des réunions des misent en commun avec le psychologue à la fin ou début de la semaine

 

Il est vrai que cela implique un peu plus d’effort pour tous, il est bien entendu que tout cela ne va pas être en substitution des entretiens périodique entre éducateurs Psychologues avec les parents.