L’autisme n’est pas une maladie un article fabuleux sur les charlatans

L’autisme n’est pas une maladie

un article fabuleux sur les charlatans

http://www.comite-valmy.org/IMG/bmp/danger_vaccins.bmp

Guérir l’autisme? ou vendre des livres en profitant du désespoir

 

Nous connaissons tous ces infopubs d’inspiration américaine qui prétendent te faire perdre 50 livres en un mois,  guérir toutes tes souffrances, te redonner un corps dAdonis ou te transformer en millionnaire.  On retrouve ces pigeons, qui se font habituellement plumer par ces vendeurs du temple, chez les gens avec peu d’instruction, les personnes âgées et les nouveaux arrivants.

Mais où j’en ai c’est quand ces fourbes jouent avec la naïveté des parents d’enfants handicapés.  J’ai un profond dégoût pour ces marchands de remèdes miracles.

Je me calme.  Je prends une marche.  Je vous explique.  Il y a quelques semaines, accompagné de mon fidèle compagnon “contrôle à distance”, je trébuchais sur une émission de LCN, animé par l’ineffable Denis Lévesque.  Une certaine Eveline Claessens, trompète que son fils est soudainement devenu autiste  à l’âge de 15 mois, et en a ensuite été guéri, quelques mois plus tard, grâce à une diète miracle.  La recette est simple: on élimine dans la diète de l’enfant les produits laitiers (la caséine) ainsi que le blé, le seigle et l’orge (le gluten) et le tour est joué.  Son interlocuteur, émerveillé, lui demande plus de détails et elle renchérit en “plugant” son livre “L’autisme n’est pas irréversible! Comment mon fils à été guéri” et ses conférences.  Ça pue l’arnaque et la publicité gratuite. Voyez  la vidéo de l’entrevue d’une quinzaine de minutes

Gluten et caséine

Je ne doute pas que plusieurs personnes, autistes ou non, puissent souffrir d’intolérances au gluten et à la caséine.  Lorsque que ce problème est identifié, le retrait de ces substances de sa diète améliore beaucoup sa santé et sa vie en général.  Mais de là à guérir un enfant d’un syndrome aussi important que l’autisme, il y a une marge.

Cette théorie de diète sans caséine et sans gluten, n’est pas nouvelles

. Un organisme américain DAN « defeat autism Now » fait ses choux gras avec cette approche controversée.  Pourquoi les plus grandes universités américaines et européennes,  qui possèdent des centaines de chercheurs en autisme, discréditent-ils cette approche ?  C’est un peu comme les bidules “économiseurs  d’essence”  qui prétendent vous faire épargner des centaines de $ en pétroles, quand les grands de l’industrie automobiles réfutent leur prétentions.

L’autisme n’est pas une maladie

Je ne doute pas qu’elle soit persuadée que son enfant ait été miraculé.  Ce qui me subjugue, c’est qu’elle en fasse la promotion.  Tout d’abord, on ne devient pas autiste, on naît autiste.  L’autisme n’est pas une maladie qui s’attrape et se guérie.  C’est un syndrome du système nerveux central qui affecte le comportement social et le développement sensori-moteur de l’enfant.  L’autisme est unepathologie due à une anomalie du développement neurologique pendant la période de maturation du cerveau.

Docteur IGA

Un individu, qui s’auto-qualifie de chercheur en gastronomie (!) et docteur en sciences des aliments (sic), Rony Nizard, est le maître d’œuvre de ce miracle.  Voici un compte rendu dune entrevue de l’hebdomadaire « Nord info » de St-Thérèse -de Blainville du 27 février 2009, Je vous laisse juger par vous-même.

Il faut savoir que depuis 40 ans, l’homme n’a jamais cessé ses recherches sur les maladies chroniques et dégénératives. S’il soutient avoir guéri 1 128 enfants autistes de par le monde, par une diète stricte sans gluten et sans caséine, il prône une médecine non allergène qui s’avérerait la plus efficace pour remédier à l’autisme, le cancer (sans métastase), le diabète (sans prise d’insuline), la sclérose en plaques, etc.

«Je suis le seul au monde à soigner l’autisme, soutient-il fermement. L’autisme est une maladie gastro-intestinale avec empoisonnement du sang à la suite de l’administration du vaccin RRO (rubéole-rougeole-oreilles), celui que l’on administre aux enfants de 18 mois.»

Abuser des familles en détresse

Ce qui me désole, c’est que ce genre d’histoire à dormir debout cause beaucoup de tords aux intervenants en autisme, en offrant de vain espoir de guérison miraculeuse aux parents. Ces théories de modification de l’alimentation, de chambres hyperbares, de communication facilitée , de chélation ou autres bébelles de charlatans n’ont, pour le moment, aucune base scientifique. Eric SCHOPLER , un des grands chercheurs en autisme de l’université de la Caroline du Nord et artisan de la techniqueTEACCH pour le traitement de ce syndrome,  nous dit dans son livreStratégies éducatives de l’autisme :

Aujourd’hui, nul ne prétend savoir guérir l’autisme. En revanche, il faut enseigner comment ne pas surhandicaper l’enfant autistique et comment ne pas stresser ou agresser inutilement un groupe familial déjà soumis à une très grande épreuve. Dans son ouvrage, M. Schopler et ses collaborateurs nous livrent une méthodologie qui permet d’atténuer l’immense détresse des individus autistiques et de leurs proches, en enseignant aux uns et aux autres comment communiquer, comment partager, et comment vivre ensemble dans les meilleures conditions possibles.

Une guérison hollywoodienne

On a aussi parlé d’une starlette d’Hollywood,Jenny McCarthy, conjointe du comédien Jim Carrey, célébre pour ses apparitions doubles dans Playboy…non je ne donne pas de lien ;-( .  Elle a aussi écrit un livre (c’est la mode) où elle prétend avoir guéri son fils de l’autisme.  La page couverture du mahazine US , avec un titre percutant, a ressuscité son fils tout autant que sa carrière.

Son cas est assez grave.  Pas le cas de l’enfant mais celui de la mère.  Elle prétend que grâce à sa diète miracle et à un “pacte avec Dieu”, elle a pu guérir son fils… Elle a promis au “grand patron à barbe blanche” d’écrire un livre, s’il daignait guérir son fils.  Je me demande si, en même temps, elle ne lui a pas aussi demandé de relancer sa carrière chancelante d’actrice.  À cause de sornettes de ce type, les parents qui devraient s’investir à la stimulation précoce de leurs enfants, mettront leurs efforts à acheter des concoctions de charlatans, en mettant tous leurs espoirs dans un régime prétendument prodigieux.

Ma conjointe et moi avons ouvert une maison offrant du répit pour les familles d’enfants autistes et TED dans Lanaudière, les Réoits de Gaby  L’organisme vient en aide à plus de 87 familles.  Notre fille est aussi autiste, lourde.  Le meilleur service que l’on peut rendre à ces familles est de leur donner des ressources pour souffler et un soutien pour les guider vers les services d’aide et de réadaptation (comme Autisme de Lanaudière).  Pas de prétendre guérir leur enfant en les empêchant de manger du pain et du lait.

Mais sommes-nous dans l’erreur? Prétendre “guérir l’autisme” est beaucoup plus spectaculaire, et permets la relance de sa carrière, et de mousser la vente de livres et de conférence

Source: http://www.benoitlaporte.com/1016/guerir-l%E2%80%99autisme-ou-vendre-des-livres-en-profitant-du-desespoir/