L’ADOPTION UN MARCHE HONTEUX

Comment peut-on nier l’adoption des milliers d’enfants dans le monde, quand on sait qu’ils vivent la grande majorité d’eux dans des situations de délaissement affectifs total?Sans parler d’autres besoins nécessaires à une moyenne qualité de vie
Chaque Pays à ses normes pour pouvoir donner en adoption un enfant, mais les pays principaux ou se situent les demandeurs ont des normes encore plus absurdes et incroyables pour autoriser les demandeurs à adopter



Comment peut-on nier l’adoption des milliers d’enfants dans le monde?

Les critères doivent être claire, les demandeurs doivent avoir des possibilités économiques pour pouvoir envisager le bien-être de l’enfant adopté, ils doivent être psychologiquement stable et motivé, l’âge des demandeurs peu être un handicap, ni trop jeune ni trop vieux, pour mettre une limite je dirais , entre 30 et 50 ans

Mais voila que l’on commence avec les demande absurdes des administrations, des visites sans fin chez le psy du département d’adoption, visites aux domiciles, une, deux et jusqu’à 10, une tasse de café un peu de bavardage, un sourire parfois, d’autres ils sont capables de mettre aux demandeurs mal à l’aise, pourquoi tout ceci ? Ils donnent l’impression de venir chercher des possibles indices sur des délits passé, présent et futur, une ou même 3 fois c’est bon mais plus de 10 fois ? si ce n’est pas claire il faut le dire, mais venir avec le regard perdu entre les tableaux pendu au mur ou de la futur chambre de l’enfant, ils ouvrent et ouvrent les portes des placards

Voila leur chambre,

CELLE OU ILS RESTERONT JUSQU A CE POURRIR MAIS A QUI IMPORTE TOUT CECI?

La visite à la salle de bain, ils touchent tout, les rideaux de la douche, et si il y a une baignoire ils observent, comme dans les téléséries d’investigation criminels, ils leur manquent cherchez des empreintes

Si la personne est célibataire, comme un cas récent, on lui pose des questions même trop intimes, réponse de la jeune femme de 40 ans, prof d’école primaire avec concours d’état, 18 ans de profession :

– Non je ne veux pas avoir mes propres enfants
– Non pour le moment je n’ai pas trouvé l’homme de ma vie
– Pourquoi ?
– Parce qu’il ne sait pas encore présenté dans mon chemin
– Vous n’aimez pas les hommes ?
– Oui je les aime je ne suis pas Lesbienne si c’est votre question
– Pourquoi vous désirez adopter un enfant ?
– Parce que je gagne bien ma vie j’ai mon appartement à moi et j’ai envie de favoriser un enfant et le faire sortir de ces endroits qui donnent une peine à mourir
– Vous allez faire quoi avec cette enfant après ?
– Après quoi ?
– Quand il sera grand
– Je vais le faire étudié etc… etc…. Je n’ai vraiment pas l’idée de le faire faire la prostitution pour qu’il m’aide à ma vieillesse car l’Etat me donnera ma retraite, donc je ne vais pas être une Procelette, ni me dédier à la traite des blanches ni des noirs ni des jaunes

Un très long questionnaire qui n’aboutit qu’à mettre en tension la jeune femme et la faire craquer, alors la réponse que pendant si longtemps attendu arrive et on lui dit, vous pouvez avoir vos propres enfants essayez avant et après si vous ne pouvez pas alors on vous faites de nouveau la demande
Et oui, cela fait la troisième fois que cet épisode se répète, bilan médicale, bilan de la police, bilan du travail, bilan, et bilan, et le dernier est celui de l’appartement qui aboutit à la même conclusion, attendre, mais attendre à avoir l’âge de la retraite ? Et alors le résultat sera « VOUS N AVEZ PLUS L’ÂGE OPTIMAL POUR ADOPTER »

Et pendant ce temps, des milliers d’enfants qui pourrissent dans les Orphelinats du monde, inclus ceux de nos Pays civilisées, et ceux des pays « moins civilisés » meurt de faim et de soins, en plus il faut déjà au départ avoir de l’argent pour effectuer une adoption hors de notre propre Pays, et beaucoup

Vous n’êtes jamais allé visiter un orphelinat celui de votre ville ? Allez y SVP, vous allez sortir avec l’âme accroché par des épingles, les enfants comme partout s’accrochent à tous ce qui n’est ni la bonne Sœur, ni la bonne Educatrice, il s’accroche à l’espoir de sa vie hors de tout ceci,
Mais non, impossible, les administrations s’en foute carrément, même que cela coûte cher au Pays, manutention éducation et à l’âge de la majorité on les met à la porte

Ouiiiiii !!!!! Ils doivent chercher leur vie, Laquelle ????