La Principauté des Asturies

La Principauté des Asturies (Principado de Asturias en espagnol et Principáu d’Asturies en asturien) est une communauté autonome uniprovinciale d’Espagne. Elle a obtenu le statut de principauté lorsque l’héritier de la couronne d’Espagne a obtenu le titre de prince des Asturies. Sa capitale est la ville d’Oviedo

Son territoire compte une superficie de dix mille kilomètres carrés et accueille une population qui dépasse légèrement le million d’habitants et qui régresse. La langue officielle est l’espagnol. L’asturien, aussi appelé bable, ne jouit pas d’un statut officiel, mais bénéficie d’une protection du Statut d’Autonomie des Asturies.

Les principales populations asturiennes se concentrent dans la zone centrale de la principauté, depuis la côte à l’intérieur en suivant les vallées rocheuses. La ville la plus peuplée est Gijón (Xixón), avec 273 931 habitants, suivie de la capitale de la communauté autonome, Oviedo, avec 212 174 habitant et d’Avilés, qui compte 84 171 habitants.

 

Cette dernière ville a une zone métropolitaine de 130 000 habitants et est à la tête d’une région comptant près de 200 000 habitants. Les communes ou « conseils » dont la population est d’environ 50 000 habitants sont Siero (48 991 hab.), Langreo (avec La Felguera etSama) « Llangréu », 46 558 hab. et Mieres (45 943 hab.). Les données proviennent de l’Institut National de la Statistique d’Espagne (INE) et datent de 2005.

Les Asturies sont situées sur la côte septentrionale de l’Espagne, délimitées à la frontière Ouest par la Galice (province de Lugo), à l’Est par la Cantabrie, au Sud par la Castille-et-León et au Nord par la mer Cantabrique.

Après la mort du roi Pélage (Pélage le conquérant ou Don Pelayo) vers l’an737, le territoire asturien s’étend jusqu’à sa frontière traditionnelle entre les rivières Eo et Asón.

Sur la majorité des cartes géographiques faites depuis le xvie siècle on peut voir les Asturies divisées en deux : Les Asturies d’Oviedo et Asturies de Santillana. Le territoire des Asturies d’Oviedo s’étend de la rivière Eo, sa frontière occidentale, jusqu’à la commune de Ribadesella, où commencent les Asturies de Santillana. Celles-ci arriveraient juste un peu plus loin que Santander, ses frontières orientales se situant à la rivière Asón. Au Sud les Asturies finissent aux Monts Cantabriques.

C’est sur la carte géographique éditée en 1700 par Charles Hubert (premier géographe du roi d’Espagne) que l’on commence à appeler « Principauté des Asturies » les deux Asturies toujours divisées.

Les contours actuels se dessinent à l’implantation en 1835 de la division provinciale calquée sur le modèle français, amenant au même moment la disparition des Asturies de Santillana, ce qui fait que le territoire partant de la rivière Deva s’intègre à la province de Santander, l’actuelle Cantabrie.