La Once(pour mal voyant) fut créée le 13 décembre 1938

La « O N C E »

En 2004, le budget alloué aux services sociaux a été de 161 millions d’euros. 47300 personnes
sont employées directement par la Once et 40900 indirectement.
En 2008 – 2009, il y a eu environ 7470 élèves déficients visuels scolarisés dont 98% en école
ordinaire. 1472 en maternelle, 1402 au primaire, 875 en collège, 266 au lycée et 1972 en
centres spécialisés. 238 sont entrés en formation professionnelle et 738 étaient à l’université.

La Once fut créée le 13 décembre 1938, regroupant la volonté de nombreuses personnes
aveugles du pays. C’est une organisation nationale privée à but non lucratif. Il s’agit d’une
corporation de droit public sous la tutelle de l’état.
Ses objectifs :
– La création de collèges,
– de centres de travail,
– l’installation d’une couverture sociale,
– la pérennisation d’une assistance médicale.


La création de la fondation Once a canalisé la solidarité et facilité la composition d’un
important budget. L’introduction du coupon : « cupon » a permis de réunir les moyens
nécessaires à l’atteinte de ses objectifs : il s’agit d’une loterie, loisir dont les espagnols sont
très friands. On peut observer de nombreux points de vente dans les rues de Madrid.


L’administration interne change tous les 4 ans. L’organisation est sous convention avec le
ministère de la santé. Il y a actuellement environ 66 000 adhérents. Pour se donner une idée,
il y a 3 millions et demi de personnes handicapées en Espagne. Le cupón est le moteur de
l’Organisation Nationale des Aveugles Espagnols, qui entreprend actuellement de mettre sur
pied une nouvelle modalité de vente, compatible avec la méthode traditionnelle mais sous
forme de cupón interactif, permettant au client de choisir le numéro qu’il souhaite jouer. Cela
est possible grâce au Terminal Point de Vente, un dispositif portable qui permet aux vendeurs
de réaliser des tâches spécifiques à leur travail, comme par exemple la restitution de billets et
la vérification des numéros gagnants, ainsi que de commercialiser de nouvelles modalités de
jeu.


Engagé dans un marché du jeu de plus en plus compétitif et technique, les Terminaux Point de
Vente remplissent ainsi plusieurs objectifs : meilleure préparation pour concurrencer le
marché, accélérer les tâches spécifiques à cette activité et, par conséquent, favoriser une
meilleure projection sociale. Car le cupón, entre autres avantages, permet de créer des
emplois, d’éduquer et de réhabiliter, et œuvre en faveur de l’intégration tout en étant solidaire
avec les autres personnes handicapées.
L’éducation des enfants aveugles et déficients visuels est une constante dans la planification
sociale de la ONCE. Actuellement plus de 8.500 enfants et jeunes profitent des aides, soit
directement en suivant des études dans les centres de l’Institution, soit grâce au support
d’équipes d’assistance éducative si la scolarité se déroule en régime d’intégration dans des
collèges ordinaires. Le soutien se prolonge durant l’étape universitaire ou la formation
professionnelle. La ONCE fournit aux étudiants aveugles les livres dont ils ont besoin,
traduits en braille ou sur support sonore ou informatique, ainsi que l’adaptation de leur poste
d’étude

L’Organisation dispose également d’une Ecole Universitaire de Physiothérapie, qui dépend
de l’université autonome de Madrid. En effet, la physiothérapie est une profession
particulièrement appropriée pour les personnes aveugles et constitue la source de nombreux
emplois.
Afin de promouvoir la recherche dans le domaine de l’éducation d’enfants et de jeunes
aveugles et déficients visuels, l’organisation a créé un Concours Annuel de Recherche
Educative sur les Expériences Scolaires, dirigé vers les professionnels de l’éducation
espagnole, du reste de l’Europe mais aussi des pays d’Amérique latine travaillant dans ce
domaine. Après une formation adéquate, la ONCE se charge d’offrir aux personnes aveugles
la possibilité d’accéder au marché du travail.
Elle a ses propres enseignants et ses écoles de formation pédagogique. Par ce biais comme par
celui du budget, elle s’est constituée une sorte de monopole qui centralise tous les moyens
dont peuvent disposer les déficients visuels de ce pays. Il est difficile pour nous de dire si cela
est positif ou non et constitue une plus value des moyens globaux et individuels.
Ces moyens sont-ils illimités ?
La source principale d’emploi est la vente du cupón de la ONCE, mais nombreuses sont les
personnes aveugles qui exercent d’autres professions dans l’Institution ou dans des entreprises
indépendantes : avocats, économistes, éducateurs, physiothérapeutes, journalistes,
psychologues, techniciens en systèmes d’information, agent d’accueil et de communication,
etc. Durant les 4 dernières années, la ONCE a crée 24.000 postes de travail pour les personnes
handicapées et a signé un nouvel engagement avec l’Etat, pour la période 2004-2011, qui
compte un autre plan de création d’emploi visant à créer 8.000 nouveaux postes de travail et à
développer des cours de formation pour 16.000 personnes handicapées.

Il est difficile de se rendre compte de ce que représentent ces chiffres, car ils regroupent des
catégories très diverses de déficients visuels, et ne tiennent pas compte des moyens mis en
œuvre pour les scolariser, ni du taux d’investissement de l’organisation en coût humain et
matériel.