José Iturbi pianiste un chef d’orchestre de Valencia (Espagne)

José Iturbi Báguena né le 28 novembre 1895 à Valencia Espagne et mort le 28 juin 1980 à Los Angeles

José Iturbi Baguena a entretenu depuis sa naissance une relation avec la musique. Fils d’un constructeur de pianos, il se fait remarquer – depuis son plus jeune âge – pour sa passion pour la musique. A l’âge de cinq ans, il reçoit ses premières leçons de piano, il intègre quatre ans plus tard le Conservatoire de Valence.

En 1910 il part à Paris pour étudier au conservatoire, suivant quelques-uns de ses maîtres les plus importants comme Joaquin Malats et Wanda Landowska. Tous cela grâce à une bourse accordée par le Conseil de Valence.

En 1918, il fut professeur de piano au Conservatoire de Ginebra, charge qu’il abandonna en 1922 pour se dédier exclusivement à sa carrière de concertiste.

Il commença une carrière musicale pleine de succès qu’il lui permit d’offrir des récitals dans les principales salles de concerts d’Europe, sa notoriété devint mondiale grâce à sa représentation aux États-Unis en 1929, où il va devenir chef d’orchestre.

L’orchestre Iturbi qu’il fonda, l’Orchestre Philharmonique de New York, l’Orchestre de Philadelphie, l’Orchestre symphonique de Chicago ou la Rochester Philharmonic sont quelques-unes des formations qu’il eut à sa charge.

En 1944 il développa son répertoire musical à la demande de la productrice Metro Goldwyn Mayer en tant que pianiste de comédies musicales. Ainsi il s’initie à une carrière cinématographique qui se prolongera durant cinq années, pendant lesquelles il participera à sept films.

À la fin des années 40, Valence le réclama pour appuyer l’ascension de l’orchestre municipal de la ville. La collaboration du maître fut décisive dans la confirmation de cette formation comme l’une des plus importantes du paysage musical espagnol et international.

Le 17 avril 1949, il présente à Madrid l’Orchestre Municipal de Valence. Les concerts se déroulèrent au théâtre de Madrid durant plusieurs jours et constituèrent le premier grand succès national pour les musiciens valenciens. Le maître Iturbi de nouveau pianiste et chef arracha à la critique madrilène une reconnaissance sincère. L’Orchestre Municipal de Valence continua sa tournée nationale en passant par des villes comme Barcelone, Saragosse, Alicante ou Terrassa récoltant de grands succès et laissant une profonde trace pour les musiciens valenciens.

José Iturbi au piano

Le 24 juin 1949, José Iturbi retourna sur sa terre pour recevoir l’hommage de ses musiciens et de la Mairie de Valence qui lui décernèrent le titre honorifique et permanent de directeur de la formation.

En 1950, il fut le promoteur de leur première tournée à l’étranger. L’évènement prit un caractère très spécial pour l’Orchestre Municipal de Valence, tant pour l’importance de l’évènement que pour le succès obtenu.

L’inondation de 1957 dévasta la ville et beaucoup de villages valenciens, ce qui motiva le grand maître Iturbi à annuler tous ses engagements artistiques pour se mettre au front de l’Orchestre Municipal et réaliser une tournée en Espagne dans le but de récolter des fonds pour les sinistrés. Avec cette action, José Iturbi montra son attachement à sa terre natale.

La ville de Valence voulut souligner les liens du musicien avec la ville en donnant son nom au Conservatoire Municipal. De plus Valence organise deux fois par an le Concours international de piano José Iturbi.