JOAQUIN SORROLLA PEINTRE DE VALENCIA ESPAGNE

Sorolla est né à Valence, en Espagne ; il est le fils aîné d’un marchand, également nommé Joaquín Sorolla, et de son épouse, Concepción Bastida. Sa sœur Concha naît un an plus tard.

En août 1865, leurs deux parents meurent et les enfants sont pris en charge par leur tante maternelle et leur oncle. Sorolla fut d’abord formé dans sa ville natale par Francisco Pradilla y Ortiz, puis en Italie et àParis.

                              

Là, il subit l’influence des impressionnistes. À 18 ans, il s’établit à Madrid, étudiant les chefs d’œuvre du Musée du Prado. À 22 ans, Sorolla obtint une bourse pour étudier la peinture à Rome. Il y développa son style et sa technique.

                       

De retour en Espagne, sa palette s’éclaircit avec les plages méditerranéennes, les ébats d’enfants, les nus, les pêcheurs valenciens. Il obtint son premier succès important avec Une autre Margaret, qui lui valut la médaille d’or à Madrid et fut vendu à la galerie Saint-Louis. Il devint vite très connu et le meneur incontesté de l’école moderne espagnole de peinture. Son tableau Le retour des pécheurs fut admiré au salon de Paris et acquis par l’État pour le musée du Luxembourg.

      

Il remporta une médaille d’honneur à l’exposition universelle de Paris en 1900 et fut nommé chevalier de la légion d’honneur. Une exposition de ses œuvres — paysages, portraits — à la galerie Georges Petit à Paris en 1906 lui apporta une gloire encore plus grande et lui valut de devenir officier de la légion d’honneur. En 1933, Paul Getty acheta dix de ses tableaux representant des scènes de plages impressionnistes. À la fin de sa vie, il réalise de grandes compositions pour décorer l’Hispanic Society de New York, évoquant les jeux et les costumes des régions espagnoles.

      

En 1920, une attaque le laisse paralysé, et Sorolla meurt en 1923 à Madrid. Après sa mort, sa veuve fit don de beaucoup de ses tableaux à l’État espagnol. Ces peintures forment maintenant le fond du musée Sorolla situé dans la maison de l’artiste à Madrid