ISAAC ALBENIZ COMPOSITEUR ESPAGNOL

ALBENIZ Isaac

Isaac Albeniz

Au terme d’un XIXe siècle pauvre musicalement  – exception faite de belles réalisations dans le domaine de la guitare – l’Espagne entre dans un âge d’or avec Isaac Albeniz  (1860-1909).

Le génie de celui-ci met du temps à pleinement se révéler, mais il s’impose, resplendissant, dans le chef d’œuvre que constitue la suite pour piano Iberia (1905-1908) – partition ivre de couleurs où l’Espagnol prolonge les conquêtes du piano lisztien. S’il a aussi touché au genre vocal (ex. l’opéra Pepita Jimenez), c’est au clavier qu’Albeniz se révèle vraiment, tout comme son cadet Enrique Granados(1867-1916). L’inspiration de ce dernier se rattache plutôt à la tradition de Schumann et de Chopin et trouve sa plus belle expression dans les Goyescas, recueil où une amertume et une grâce typiquement espagnoles se mêlent dans une écriture très virtuose.

                       

Instrumental

Asturias, leyenda, transcription pour guitare
Iberia
Suite espagnole, pour piano op.47
Suite espagnole, pour piano op.47, transcription pour guitare