HOMMES ET FEMMES : DEUX “ ESPÈCES ” DIFFÉRENTES? par Serge Ginger

 

 

 .FEMME                                                                                                 

 Cerveau gauche (+ le droit ; corps calleux plus     .

Cerveau droit

Plus latéralisés = spécialisés, « compartimentés »

Orientés dans l’espace

Logique spatiale, orientation, rotation mentale

Don pour les mathématiques

63 garçons surdoués en maths

Chasser le gibier (chasseur et guerrier)

Un ballon au sol : shoote dedans

Testostérone (“ hormone de conquête ”)

Vue de loin (« télé-objectif »)

Compétition

Puissance (muscles : 40 %) ; cicatrisation

Vitesse et impulsivité

Besoin de mouvement

Plus émotifs mais retenus (émotions non exprimées)

Intériorisation (autistes : 4 hommes pour 1 femme)

Vue développée et érotisée (vêtements, maquillage)

Perçoit mieux les formes et le mouvement

Olfaction peu développée (en général)

Contact de loin (vue)

L’homme s’oriente (trouve le Nord sans repères)

Besoin de sexualité pour intimité

Besoin d’agir et de chercher des solutions

Besoin d’aventure et de risque (combat)

Expérience et aventure > génies et fous (création)

Gauchers : 10 % ; 90 % des énurétiques

Moins de tentatives ; plus de suicides « réussis »

Chromosome Y = le plus petit de tous

À 20 ans : 95 H pr 100 F ; à 80 ans : 58 H pr 100 F

Défenses immunitaires faibles

Sérotonine : calme et inhibe l’homme

Le “ sexe faible ”

 

HOMMES

 

 Moins latéralisées : tout le cerveau travaille

Orientées dans le temps

Bon sens et logique verbale, mémoire verbale

Dès 9 ans : 18 mois d’avance verbale sur les garçons

Sur 24 000 élèves : surdoués en maths : 0 fille

Nourrir la progéniture (mère)

Un ballon au sol : le prend dans les bras

Oestrogènes, progestérone, ocytocine, prolactine

Vue large (« grand angle»)

Coopération

Réserves (graisses) ; muscles : 25 %

Calme et patience

Une heure de sommeil en plus

Émotivité moins forte, mais davantage exprimée

Extériorisation

Ouïe développée et érotisée (paroles, musique)

Perçoit plus de nuances de couleurs (cônes)

Olfaction (jusqu’à 100 fois plus ! )

Cherche le contact de près (odeurs)

La femme se repère (détails de l’itinéraire)

Besoin d’intimité pour sexualité

Besoin de parler et d’être entendue

Besoin de sécurité (“ couvée ”)

Équilibre et stabilité de la race (conservation)

Gauchers : 4 % ; 90 % des boulimiques

Suicide : beaucoup de tentatives ; peu de décès

Chromosome X = le plus grand de tous

À la conception : 140 garçons pour 100 filles

Défenses immunitaires fortes (cerveau gauche)

Sérotonine : excite la femme

Le “ sexe fort ” 

 

Serge Ginger 

http://www.psycho-ressources.com/bibli/femmes-et-hommes.html
Email : ginger@noos.fr