HISTOIRE DE LA FRAISE OU SELON DE PROVERBE: « A la Sainte-Virginie, la récolte de fraises est finie »

 

 

Fraise

La fraise encore un fruit de saison. Selon les variétés la saison va de mai à septembre.

planchefraiseHortussanitatisfraisier01

La fraise est le fruit des fraisiers d’un rouge plus ou moins vif et de forme ronde ou conique. Son nom vient du latin « fragrum » signifiant parfum. Il existe à ce jour une vingtaine de fraises produites en France.

A la préhistoire, la fraise pousse à l’état sauvage en Amérique, en Asie et en Europe Occidentale. Nos ancêtres chasseurs-cueilleurs en consommaient déjà.

Durant l’antiquité, les romains savouraient les fraises des bois, mais ne la cultivaient pas. Ils les utilisaient dans leurs produits de beauté en raison de leur odeur agréable. Ils se frottaient le visage avec les fraises afin de conserver l’éclat et le velouté de la peau.

Fraises de Clery 27Fraises de Clery 08fraise-des-bois

La culture de la fraise débutera en France à la fin du Moyen-âge (14e siècle). Selon certains livres d’histoire naturelle de l’époque, le fraisier était connu pour soigner les plaies, les maux de tête et de cœur, il guérissait également de la mauvaise haleine et les fractures.

A la Renaissance, la fraise était un fruit apprécié que l’on consommait avec de la crème (pour les femmes) ou du vin (pour les hommes).

frezier

Au 18e siècle, le Lieutenant Frézier fût envoyé par Louis XIV en Amérique du sud, pour espionner les fortifications espagnoles et portugaises. Il découvrit au Chili les variétés locales de fraise. François Frézier écrivit dans son carnet de voyage: « ces fruits sont ordinairement gros comme une noix et quelques fois comme un œuf de poule ; ils sont d’un rouge blanchâtre et un peu moins délicats de goût que nos fraises des bois… ».

A son retour en France, Frézier réussit à en rapporter 5 plants qu’il confia au botaniste Antoine de Jussieu pour le Jardin royal.

Quelques plantations furent envoyées au jardin botanique de Brest et trouvèrent dans ce climat océanique, proche de celui de leur milieu d’origine, un terrain favorable à leur culture.

 La commune produira près du quart de la production française de fraises au début du 20e siècle. Plougastel possède même son « Musée de la Fraise ».

fraise gariguette

Une autre variété légèrement plus petite sera développée dans le Sud de la France : la « gariguette ». C’est aujourd’hui, variété de fraise la plus vendue en France. Sa forme est plus allongée (et davantage coloré à maturité et sa saveur est plus proche de la fraise des bois.

A l’époque de François Frézier, les vertus médicinales des fraises furent une nouvelle fois reconnu, tel que ses effets diurétiques et rafraîchissantes, ses racines étaient utilisées pour guérir les jaunisses et la constipation, tandis que les feuilles servaient à panser les blessures.

Une étude récente à montrer que la consommation de jus de fraise, permettrait delutter contre l’inflammation et d’augmenter la sensibilité à l’insuline, réduisant ainsi le risque de développer certaines pathologies telles le diabète ou les maladies cardiovasculaires. La consommation des fraises permettrait  également de limiter la progression des lésions précancéreuses et de réduire ainsi le risque de cancer de l’œsophage.

La fraise c’est également une maladie de la peau, une membrane qui enveloppe les intestins du veau ou de l’agneau, une collerette en lingerie portée au 16e et 17e siecle, le nom de la chair rouge qui pend sous le bec du dindon, le nom d’une palissade dans les fortifications, un outil rotatif de coupe ou pour faire un forage et…elle peut être dentaire !