ESPAGNE MUSULMANE VILLE DE ZARAGOZA

En 714, les Berbères et les Arabes prennent le contrôle de la ville et la rebaptise Medina Albaida Saraqusta (سرقسطة).

 

 

          

      

La ville intègre l’émirat de Cordoba. ZARAGOZA grandit jusqu’à devenir la plus grande ville du nord de l’Espagne contrôlée par les Musulmans ; et par conséquent devient la principale ville nord de l’émirat de Cordoba : foyer de nombreuses intrigues politiques.

         

   Palacio de la Aljafería, Zaragoza

En 777, Charlemagne est invité par Hussein, le Wali (le gouverneur) de ZARAGOZA, à prendre la soumission de la ville. Mais en marchant avec son armée jusqu’aux portes de la ville, Charlemagne constate que Hussein change d’avis et est forcé de se retirer face à la défense organisée de la ville contre ses attaques, ainsi que contre les Basques sur ses arrières (épisode de la Chanson de Roland). Quatre ans plus tard l’émir Abd al-Rahman Ier envoie une armée pour reprendre la ville.

Aljafería Palace, Zaragoza,

La famille Hussein se révolta à nouveau en 788, et le chef des Banu Qasi est tué en voulant réprimer l’insurrection. D’autres rébellions postérieures ont lieu, celle lancée par Matruh al-Arabi (789), Bahlul Ibn Marzuq (798) et Amrus Ibn Yusuf(802), ce dernier conclut un accord avec l’émir de Cordoba et conserve le contrôle de la ville. En 852, le contrôle de la ville est attribué à Musa ibn Musa des Banu Qasi, mais après une défaite face aux Chrétiens en 861 il est de ses fonctions sur la ville par l’émir de Cordoba, la ville est reprise par son fils Ismaïl une décennie plus tard. Muhammad ibn Lubb ibn Qasi se rebelle contre l’émir de Cordoba en 884, et selon le chroniqueur Ibn Hayyan la ville fut vendue à Raymond Ier de Pallars-Ribagorce. Mais ZARAGOZA est immédiatement reprise par l’émir de Cordoba et en 886 la ville est donnée aux Toujibides.

En dépit d’un siège de dix-sept années menés par les Banu Qasi, les Toujibides continuèrent à tenir la ville, qui devint de plus en plus puissante et autonome, jusqu’à ce qu’en 1018 le contrôle de l’émirat de Cordoba casse et qu’un Taïfaindépendant soit créé.

ZARAGOZA (en aragonais et en castillan : Zaragoza, du latin : Caesaraugusta ) est une ville espagnole, capitale de la province du même nom et de la Communauté autonome d’Aragon. Elle compte environ 701 090 habitants ; il s’agit de la cinquième commune la plus peuplée d’Espagne.

Un important traité fut signé à ZARAGOZA (traité de ZARAGOZA) en 1529 entre Espagnols et Portugais pour le partage des découvertes du Nouveau Monde.

ZARAGOZA est située à environ 300 kilomètres de Madrid, à 300 kilomètres de Barcelone et à 350 kilomètres de Valence.

Les plus anciennes traces de présence humaine trouveés à ZARAGOZA sont des fondations de maisons datant de l’Âge du bronze à la confluence des rivières de la Huerva et de l’Èbre, vers 630-600 avant J.-C..

Ce peuplement se développa durant le premier Âge du fer entre le viie siècle av. J.-C. et le début du ve siècle av. J.-C.. Plusieurs maisons en brique crue ont été trouvées datant de cette période

 

Depuis la moitié duiie siècle av. J.-C., elle frappait sa propre monnaie, bien que ces monnayages aient pu peut-être être initiés un siècle auparavant. Sur ces monnaies ibériques, le nom de la cité ibère : « Saltuie » ou « Salduie