ESPAGNE MUSULMANE CORDOBA

Grande Mosquée de Cordoba – Le 2ème plus grand mosquée dans le monde

La cathédrale de Cordoba , également connue sous son ancien nom degrande mosquée de Cordoba (Mezquita de Córdoba), est un ancien temple romain qui devint église puis mosquée, avant de devenir cathédrale. C’est un des monuments majeurs de l’architecture islamique, témoin de la présence musulmane en Espagne du vVIIIe au xve siècle. Elle est connue dans le monde entier pour être le monument le plus accompli de l’art des Omeyyades de Cordoba. Convertie en église au XIIIe siècle après la Reconquista, puis en cathédrale, elle est aujourd’hui l’église principale du diocèse de Cordoba en Espagne.

 

Cathédrale de Cordoba a été déclaré site du patrimoine mondial par l’UNESCO en 1984.

                   

La mosquée

Lorsque les musulmans s’établirent à Cordoba, ils exproprièrent les chrétiens du terrain de l’église Saint-Vincent, non loin du Guadalquivir, construite en 5841 par les Wisigoths sur le site d’un temple romain dédié à Janus. L’émir Abd-Al-Rahman Ier ordonna d’y faire construire à la place une mosquée.

  

Elle fut agrandie trois fois de suite par ses successeurs, pour finir par couvrir 23 000 m2 et devenir ainsi la plus grande mosquée du monde après celle de La Mecque. Cette mosquée n’est pas orientée par rapport à la Mecque2. Elle se présente aujourd’hui sous la forme d’un vaste quadrilatère d’environ 180 m de long sur 130 m de large, comptant dix-neuf nefs et plus de 850 colonnes surmontées par des chapiteaux de style différents.

                     

L’édifice initial, commencé en 786 par Abd Al Rahman Ier comprenait une cour carrée, le patio de los naranjos ou cour des orangers entourée d’un mur d’enceinte et sur laquelle s’ouvrait complètement la salle de prières, de forme rectangulaire, composée de onze nefs, chacune ayant douze travées, disposées face à la cour.

Ces nefs étaient séparées par de fines colonnes de marbre provenant d’édificesromains ou wisigoths. Accolé au mur d’enceinte à l’opposé de la salle de prière, se trouve le minaret. Hicham Ier fit réaliser plusieurs aménagements intérieurs, comme des galeries destinées aux femmes qui venaient prier et un bassin d’ablutions.

     

The Cathedrale

Lorsque Cordoba a été repris par les chrétiens 1236, ils en ont fait une église et une cathédrale. Ils paroi de l’ouverture entre la salle de cour et de la prière, ne conservant qu’une porte d’entrée (Puerta de las Palmas). Ils ont démoli quelques rangées de colonnes pour dégager la place de la Chapelle Royale décorée de stucs mudéjars. Ils ont également divisé la dernière travée d’Al Mansour, Est, pour délimiter les chapelles.

       

Au XVe siècle, les chanoines du chapitre décidé de donner à leur ville un édifice beaucoup plus somptueux dans le style de la journée. Ils ont fait démolir une partie importante du centre du bâtiment pour construire une cathédrale qui semble ancré dans la mosquée, casser les perspectives de la forêt de colonnes. Ce monument allie gothique, Renaissance et baroque et est magnifiquement décorée et par la suite, Charles a regretté la transformation de ce bâtiment: “Vous avez détruit ce qui était unique dans le monde de faire ce que tout le monde.”

              

La pratique du culte musulman est interdite dans la mosquée-cathédrale (Mosquée-cathédrale). Cependant, in Mars 2010, un groupe de touristes de la jeunesse musulmane d’Autriche, il a commencé une prière islamique, malgré les injonctions du service de sécurité.

mosque-cordoba