ENTRE MES DIFFÉRENCES » » »MAMAN JE SUIS MONTÉE DANS UN BATEAU » » ???

Cela fait plus de 36 ans de cette histoire mais elle vient à ma mémoire fraîche comme le premier jour

Ne pas savoir ou se trouve un enfant est terrible, mais en plus si cet enfant est le tient il est doublement terrible, même si cet enfant n’est pas sortie de toi , même que cet enfant n’a pas été engendrer par toi, même que cet enfant tu l’ais adopté
Voila l’histoire

On ne peut jamais envisager ce que la vie va te donner à certains la vie leur donne de l’argent, ou comble avec du bonheur et bien à moi la vie me donna des enfants, des soucis les miens et ceux des autres et des enfants les miens et celui de quelqu’un d’autre

Ce quelqu’un d’autre une personne très proche de moi, une tête folle, qui vivait l’amour et non la guerre celle des années 70, une vie sans préoccupation, d’un allée et venir, d’une fête à une autre, d’un donne moi je n’ai rien.

Un dimanche matin on m’appelle et on me dit et bien saches que si tu ne viens pas chercher la fille de ton proche ils vont la mettre dans un orphelinat. Je reste muette et je répond mais j’ai un bébé de 7 mois à la maison et 4 autres enfants je ne peux pas prendre en charge à une fillette de 9 mois . Ouïs sourd à  mon angoisse donc le lendemain nous faison 500 km et nous allons chercher la fillette

On nous demande de la prendre en adoption, moi je n’en revenais pas, j’étais abasourdit , sans parole, devant le fait accompli nous faisons les démarches devant le juge et accordons l’adoption pleine
Pendant 6 mois tanto la mère comme le père biologique doivent aller tous les mois signer devant le tribunal leur renonce à l’abandon, chaque mois j’avais cette espoir qu’ils reviennent dans leur esprit et qu’ils se mettent le père et la mère en thérapie de désintoxication et garde avec eux leur fillette, en vain, mois après mois ils signèrent leur renonce
Nous l’apprenons donc en charge, et bon de l’obligation nous passons au devoir, et notre principale devoir était lui donner l’amour et l’élevé comme une de nos enfants, donc me voila avec des jumelles d’une différence de deux mois

Les premières nuit furent un enfer , la petite pleurait sans arrêt, elle grelottait sans avoir de la fière, elle avait eu le dernier soir des spams, devant tout ce cadre nous sommes allés à urgence et le diagnostique tombe  «  »SIGNE D’ABSTINENCE  «  »

Le docteur me pose une questions sur l’alimentation de la petite , et je lui explique la situation, alors la maman allaitait la petite sans prévoir les conséquences . Comme elle prenait la drogue et en même temps elle allaitait la petite elle lui avait crée le besoin de sa drogue, quoi faire?? j’étais vraiment dans tous mes états, le docteur nous rassura et nous indiqua qu’il fallait la laisser à l’hôpital pour procéder à son désintoxication , oui avec 9 mois elle avait besoin de prendre de la MÉTHADONE pour apaiser son addiction. Ainsi fut fait, elle resta quinze jours et on l’a repris à la maison sans plus de problème et notre vie continua son parcourt , oui beaucoup plus de travail pour moi, mais bon j’étais quand même heureuse d’avoir sauvé cette fillette si cher à nous tous . Mes autres enfants tout de suite la nommait partout comme sa soeur et comme telle ils l’aimaient

Les six mois passèrent très vite et nous voila avec les papiers en règle de l’adoption de plein pouvoir. Moi avant tout cela j’avais accordé à la maman biologique que si un jour elle changeait de vie et si elle venait proche de chez nous , et bien elle pourrait voir la petite , car au fond elle me donnait de la peine, car bien pensé SAVAIT ELLE CE QU ELLE AVAIT FAIT??

Je reçois un appel un jour qu’elle est proche et qu’elle voudrait voir la petite, quand je fais une promesse je l’a maintient et je lui dis de venir la voir . La première foi tout à été au mieux, mon mari la descend moi je n’avais pas trop envie de la voir, alors je reste à la maison
Quinze jours après elle appelle de nouveau, qu’elle était proche et que ci ceci que ci cela , je n’étais pas à la maison un samedi matin je faisais mes courses, et quand je reviens tout était accordé malgré mon désir. A l’heure convenu, toute belle avec sa salopette rose et sa bouse blanche toute elle brodé avec des petits coeur rose, ma fille aînée qui comptait à l’époque de 11 ans la descend, la un grave erreur de notre part, mais qui allait penser, qui allait suspecter quoi que ce soit???
Une demie heure après ma fille aîné e vient comme une folle en sanglotant , ils m’ont enlever ma soeur , ils ml’ont enlever ma soeur, sans ouvrir la porte je l’écoutais crier, on sort au palier et tous les voisins aussi, ma fille était angoissé troublé folle , elle bougeait d’un côté à un autre sans arrêt en répétant une et une autre foi les mêmes mots «  »ILS M ONT ENLEVÉ MA SOEUR ……………… » »

Elle nous explique que la dame en question lui avait dit qu’elles allaient faire un tour et qu’après elle la retournerait elle même, alors ma fille lui dit qu’elle aussi elle allait avec sa soeur, alors l’autre lui dit d’accord vient.Au bout de 15 minutes il se joint un homme à elles, la mère biologique de mon  enfant le connaissait très bien me dit ma fille car elle l’appela par son prénom  et il disait de monter par une rue différente car il y avait moins de monde

Ma fille explique qu’elle ne lâchait pas la poussette de ses mains, une foi dans cette rue on lui enlève la poussette et on pousse ma fille aînée et il commence à courir avec la poussette et la petite , ma fille dit qu’elle c’était mise à crier on m’enlève ma soeur aidez moi et que malheureusement personne vient à son secours , elle entre prend le chemin de retour pour nous avertir. Nous avions déjà fait appelle à un ami policier et à la police criminel pour leur faire part des faits

Rien , rien, ils ne trouvèrent plus la petite ni à personne qui aurait pu la voir, sauf que notre ami policier qui était détective de la police criminel, ne reste pas sans rien faire et continu son investigation
Nous vivions une petite ville proche de Madrid , peu d’habitant donc il disait qu’il devait trouver quelque chose forcément , en effet vers huit heure du soir, il visite les alentours de la rue en pente et voit qu’il y a un parking de voiture avec garde et s’approche de lui et lui pose la question si il avait vue des choses qui sortaient du normal de son travail?

Le monsieur répond au policier, que oui , qu’il y a eu une chose qui l’avait troublé , une fillette pleurait beaucoup et une dame la secouait en lui disant d’arrêter, un jeune avec une petite barbichette conduisait la voiture, comme il voit cela, il pose la question à la femme que si la petite se trouve mal, alors elle lui répond e mauvaise manière et lui lui indique qu’il y a une clinique proche pour si elle veut que l’on voit son enfant, alors celle ci le pousse et lui dit une grossièreté et voila mais comme je ne sais pas pourquoi, continu le bonhomme, j’ai pris l’immatriculation de la voiture , pourquoi?? aucune idée , mais la voila et il la montre au policier, celui la connut dans la ville il n’a pas eu besoin de s’identifié au gardien de voiture .

Notre ami nous appelle et nous indique que c’était tout contrôlé mais qu’il fallait avoir de la patience, QUOI??Je ne pouvais pas avoir de la patience, qu’elle horreur , un film horrible était venu s’installer dans mon cerveau .
les visites sans fin commence à dérouler chez moi, je comprend tout le monde veut me dire un mot, mais j’écoute une phrase lapidaire d’une amie qui me dit «  »ET BIEN C EST L OCCASION TU LA LAISSE AVEC SA MÈRE ET TU EN FINI AVEC TOUT CELA UNE CASSE TÈTE DE MOINS «  »

Ais-je montrer une seule foi depuis tous ces mois que nous avions notre petite que je ne voulais pas d’elle? Comment cette personne que je croyais être mon amie me dit cela??

Elle pense que comme cela je peux me consoler plus rapidement?? que cela  à été un jeu pour nous tous??? JE L AI INVITE A PARTIR DE CHEZ MOI ET NE PLUS REVENIR

Le soir même notre ami nous appelle, l’individu est localisé il est chez lui mais il faut attendre jusqu’au lundi matin  pour pouvoir avoir un ordre d’arrêt du juge d’instruction il ne signe aucun ordre le Weekend ,  il ajoute que: j’ai parlé avec le propriétaire du véhicule qui est le père de celui qui conduisait et on a accordé que son fils ne bougera pas du domicile jusqu’à que l’on monte ou alors s’il descend il sera immédiatement pris en charge par la police, donc deux policier seront posté devant la porte de l’immeuble pour vigiler

Le lundi à première heure le juge signa l’ordre et mon ami en compagnie d’autres policiers montent chez l’individu, après les questions de rigueur l’individu leur dit qu’elle est dans un bateau pour aller à l’île de Mahon proche de Majorque
La suite est aussi simple que le début , plus de possibilité pour cette pauvre fille qui était la maman biologique de ma fille, elle descendrait du bateau avec les menottes car le capitaine était sur avis , j’ai demandé au Juge de seulement la gronder et lui dire que la prochaine foi cela sera 25 ans de prison, dans ma conscience je ne pouvais faire autrement
J’ai eu ma fille se soir même car elle revenu en avion on l’attendait tous les bras ouvert et avec tant d’amour de tous que cela a été une fête.
Quelques années après un jour en prenant son petit déjeuner elle me dit :
MAMAN QUAND EST CE QUE J AI VOYAGER EN BATEAU???