ENFANT MÂLE OU FEMELLE MALTRAITE= ADULTE MALTRATEUR

Nous trouvons que dans les 99,99% des cas  des :

ENFANTS MALTRAITES = ON TROUVERA UN ADULTE MALTRAITEUR

 

Soit qu’elle soit la maltraitance dès qu’elle est détecté l’enfant ou
l’adolescent doit être pris en charge et il faut lui faire suivre un programme
de vie avec les thérapies pertinentes pour ne pas faire que le cycle de
maltraitance se répète quand majeur. C’est le seul moyen que nous avons pour
faire que cela ne se succède pas comme une longue chaîne qui génération après
génération arrive chaque foi avec plus de cruauté et de vengeance

J’ai écouté dire : « « il faut voir combien de femmes sont battues maintenant » »

Oui, elles le sont en effet, mais malheureusement les concepts sont les mêmes, d’un autre côté il est venu s’ajouter aux souffrances humaines d’autres facteurs de risques, comme celui de la drogue, sans oublier que l’alcool sans aucune modération est aussi une drogue, celle-ci est depuis que les temps est temps

Aussi de nos jours nous avons plus d’informations, par les médiats une conscience s’éveille, mais une conscience souterraine encore, pas une conscience en pleine lumière, car encore et encore nous écoutons des propos dédaignables de certains secteurs de
la société, et les coupables se sont les » » » LOIS ET CEUX QUI NE VEULENT PAS LES CHANGER MÊME CERTAINS DISENT QUE SE SONT DES LOIS DIVINES,

Le manque d’appui de certaines société, ou la femme ne trouve aucun abris et la seule chose qu’elle écoute dire C EST TON MARI ALORS FAIT CE QUE LUI IL VEUT….

Se soumettre aux pires des sodomies, aux pires des humiliations, aux pires des soumissions, être esclave sans voix ni vote NON cela doit finir, car cela à un nom dans les lois que si bien gère certains humains MALTRAITANCES PHYSIQUES PSYCHOLOGIQUES ET SEXUELLES

Le concept de VIOLATION va plus loin de ce que l’on pense, n’importe quel empêchement à développer une vie normal sans contrainte il s’agit de la violation des libertés humaines

Le concept de femelle ou de mâle fait partie tout simplement des ÊTRES HUMAINS SANS PLUS, les différences sont établies seulement du côté morphologique de l’être humain mais sous aucun cas, sous aucun autre aspect légalité est un fait et non un losange

Quand un couple arrive à être, il faut au paravent déterminer les rôles et établir les fonctions de chacun dans la future vie en commun. La connaissance de son couple avant une vie en commun est indispensable, pour cela il c’était établie le temps d’attente entre le temps de la connaissance (fiançailles) et le mariage ou aujourd’hui la vie en couple sans plus. Nous allons parler d’une maltraitances sans drogues (cocaine
etc….)
Les maltraiteurs sont toujours reconnus, il y a toujours un indices une piste qui dévoile son existence et nous les femmes le savons, mais certaines pensent et voila le grave problème:
« « APRÈS NOUS ARRIVERONS À LE FAIRE CHANGER » »
Se sont des phrases presque faites et Universelle ET BIEN VOILA LE GRAVISSIME ERREUR DE LA PLUS PART D ELLES

Dès qu’une femme a un indice que son compagnon, fiancé lui a fait subir un épisode pour petit qu’il soit d’une action non voulu, il faut dire:
– NON JE NE VAIS PAS LE FAIRE
-TU N AS AUCUN DROIT DE ME PARLER AINSI
-TU N AS AUCUN DROIT DE ME MÉPRISER
-TU N AS AUCUN DROIT DE M OBLIGER A QUOI QUE SE SOIT
-TU N AS AUCUN DROIT DE ME LEVER LA MAIN EN SIGNE DE MENACE
-J AI LE DROIT DE PARLER AVEC QUI JE VEUX
-J AI LE DROIT DE CHOISIR MES AMITIÉS
-J AI LE DROIT DE M HABILLER COMME JE VEUX
– J AI LE DROIT DE PARLE QUAND JE VEUX
-J AI LE DROIT DE VENIR OU PAS AU RENDEZ VOUS OU D ARRIVER EN RETARD

ET UNE LONGUE LISTE DE DEVOIR ET OBLIGATION QUE LA FEMME DOIT LAISSER BIEN COMPRIS AU PREMIER SIGNE DE MALTRAITANCE OU D IMPOSITION DE SA VOLONTÉ
LES DECISIONS SON AU 50% JAMAIS LA BALANCE DOIT PARTIR SUR LE COTE SOIT DE QUI SE SOIT

DES QUE VOUS DÉTECTEZ MÊME LE PLUS PETIT DES INDICES DITES « « NON »