EDUCATION SEXUELLE MIEUX CELLE DE LA MAISON ?

 

Dans certains domaine il manque une base essentielle, et c’est l’apprentissage de la vie elle-même.
Tout le problème provient d’un manque de base de la préparation à la vie, on née, on nous apprend à manger, à nous laver, à parler, à écrire et lire et on nous lance à la foule sans plus.



Je me souviens, quand j’étais une jeune fille, que mon entourage était rempli de tabou, de voisinage mal veillant, de personne qui s’occupait beaucoup plus de la maison d’autrui que de sa propre maison et surtout qui dédiait ses jours à la méchanceté comme hobby.

On ne peut pas penser que donner la vie à nos enfants est suffisant, il faut à tout point avoir une communication active avec ceux que nous avons mis dans ce monde, il faut les avertir des dangers que comporte la vie.

On peut pas leur mettre comme drapeau le signe de l’argent, être ambitieux c’est ça la seule chose qui compte, et les lancer avec ses pauvres bagages dans le monde.

bisou.jpg

Vous aller me dire, » oui, mais vous vous aviez et vous avez de tout »

En effet, j’ai de tout, et ce tout c’est l’éducation que j’ai eu la chance de recevoir de mes parents mon éducation à été toujours basés sur les réponses à mes questions, les dialogues, les discours, les paroles, les mots dit sans peur à cet enfant que j’étais, à l’adolescente et à la jeune fille que je fus, et ainsi sur cette base j’ai éduquer à mes enfants.

Mon père était analphabète et ma mère seulement 3 ans d’école dans son enfance.

Nous les enfants, les jeunes, les adultes nous avons besoin de savoir pour croire, et pour, croire il faut savoir, et de tout, sans tabou, sans moitié dit, combien de chose on pourraient arrivée à éviter avec les informations adéquates.

Fonder une famille comporte une responsabilité, est très grande, nous avons le devoir et obligation de transmettre à nos enfants les savoirs de la vie, ils doivent être préparé pour tout événement sans tromperies, sans, tout est valable, débrouille toi, fais ce que tu peux, car faire ce que tu peux, se débrouiller dans cette vie, avec la famine sur le dos, donne des résultats inespérés et mal sain.

Ce qui est arrive n’importe ou, la seule coupable est la société et dans celle la, les parents.

Les parents ont l’obligation de mettre en sauvegarde l’honneur de ses enfants et la meilleure façon et celle de parler sans tabou des dangers, car les parents doivent être la meilleur école de vie pour ses enfants et ne rien oublier comme matière, et la sexualité doit être une par mis toutes celles que l’on doit apprendre à la « maison », pas ailleurs.


Leur apprendre, leur faire savoir, ce qui nous mène à penser, et à réfléchir, que ceux ou celles qui commettent une faute, sans être avertis, sont moins coupable que ceux qui l’on encouragé à commettre la faute, en offrant au monde des êtres qui prendrons ce que ‘on lui offre à change de eux-mêmes, la société, notre entourage et même parfois les propres parents encourage à que se soit ainsi.

A qui doit on juger, si non qu’à nous-mêmes, à une génération qui doit finir par comprendre que la seule chose c’est laisser de côté des tabous mensongères et parler claire avec nos enfants, même que cela nous coûte l’effort de notre vie, mais c’est de leur vie que l’on parle

Cliche.jpg