CROIRE OU NE PAS CROIRE


Moi j’ai toujours dit que si il est vrai qu’il existe un Dieu il m’est impossible de croire à un Dieu justicier, ni à un Dieu de misère, j’ai toujours crue que la justice proclamé divine est faite par les hommes et la misère se son les propres hommes qui l’a font, car ils ont besoin d’établir des hiérarchies humaines, toujours en pensant à son propre profit. Je suis avec mes propres opinions bien sur, le Dieu à l’image que chacun l’adjuge, chacun doit être libre de choisir la sienne sans l’importance des autres images. Mais la varice du pouvoir à fait le reste. Le pire de sa que la personnalisation des images ont fait que du mal à l’humanité, car c’est ce qui a fait en réalité la séparation des peuples.

 

 

On ne peut pas baser l’éducation d’un pays sur une croyance, on ne peut même pas baser avec exclusivité l’éducation des enfants sur le seul soutient religieux sans autres alternatives
On ne peut pas tromper un peuple sur la loi du Talion, celle du plus fort, « fait ce que je dis et ne demande pas pourquoi » ou comme quand ma mère était petite, elle avait peur d’aller à l’école par ce que sa maîtresse disait qu’avec des bon coups les mots rentraient mieux dans le cerveau. La religion c’est la même chose, c’est soutenir un peuple sous une barre de fer, et si tu bouges de ta chaise le Dieu va te frapper avec elle.

Moi je crois à un Dieu miséricordieux, à un Dieu de bonté, un Dieu qui nous reçoit dans ses bras, pas pour nous pardonner si non, pour nous consoler du mal que l’on nous à fait en son nom, mais tout cela après la mort, s’il est vrai qu’il existe un AUDELA. Trop de tête on tombé injustement au nom de Dieu, mais de qu’elle Dieu? Du Dieu inventé par les hommes du pouvoir, un Dieu de préfabrication selon le moment.

 

Le Dieu que j’ai moi dans ma tête, peut être que je suis trop idéaliste, ou simple, est un Dieu de courage, de soutient, de bonté et d’amour, et sa fait longtemps que j’ai laissé de croire aux Dieux imposés par les uns et les autres, car j’ai décidé de me fabriquer un à ma mesure..

Ce que je n’ai jamais supporté c’est la double moralité et je crois que beaucoup de ceux qui pratique n’importe quelle religion en font de sa les mets de leurs vies, et sa, n’est pas être croyants, aller faire sa prière au song des tambours pour que les voisins s’aperçoivent qu’il est un bon religieux et des qu’ils s’enlèvent le déguisement des jours de prières ils montrent ses dents de loup, ou ceux qui font d’un jour de la semaine ou du mois le jour de la charité, est ce que le reste des jours le pauvre est moins pauvre,? Il a moins froids? Voilà pour certain être un bon croyant, mais le reste des jours ils tournent le dos à tous ce qui se trouve devant eux.

L’hypocrisie, le manque de respect de l’être humain l’intolérance, le manque de culture, l’échec de ses propres vies, avoir peur d’eux-mêmes, ne pas regarder ses propres faiblesses, ne pas voir ses propres défauts.