Coussins « faits maison »

 

faciles et originaux !

Faire ses propres coussins, c’est possible ! Si, si, vous allez voir. Même si vous avez deux mains gauches ou que vous pensez ne pas savoir coudre, après avoir lu nos conseils et avec un peu d’entraînement, vous pourrezréaliser des coussins confortables, décoratifs et surtout, personnalisés. Prête à cocooner ? C’est parti…

Coussin Pomme Au pays des Cactus 1

Même si vous n’êtes pas une couturière avertie, vous pouvez réaliser de jolis coussins personnalisés. Pour cela, il vous faut :

– du fil et une aiguille (ou encore mieux, une machine à coudre),

– une règle graduée,

– une paire de ciseaux,

– des épingles,

– du tissu,

– de la ouate, du kapok ou de la mousse (en plaque ou en flocons).

Conseils + : le fil doit être de la même couleur que le tissu choisi. Pour la garniture, si vous ne voulez pas investir avant d’être sûre du résultat, vous pouvez recycler un ancien coussin ou utiliser vos vieux collants et découper des petits morceaux de vêtements inutilisés.

Votre premier coussin étape par étape

   

Pour vous lancer, le plus simple est de choisir une forme carrée. Ensuite, le principe sera toujours plus ou moins le même. Nous vous donnons ici des mesures indicatives, mais vous pouvez les adapter à la taille souhaitée ou à celle de votre tissu. À vos épingles, c’est parti !

Coussins « faits maison » : faciles et originaux !

– Choisissez votre tissu, de préférence ni trop épais ni trop mince (pour commencer, une toile en coton ou en lin sera parfaite).

– Découpez-le en deux morceaux, mesurant chacun 50 x 50 cm.

– Superposez les deux morceaux ensemble, et épinglez.

– Cousez le contour du carré de tissu à la machine ou à la main (dans ce cas, armez-vous d’un peu de patience), à 1 cm du bord, en laissant environ 15 cm d’ouverture sur un côté.

– Pour faciliter le retournement du coussin, coupez tous les angles en prenant soin de laisser 1 ou 2 mm d’espace entre la coupe et la couture.

– Retournez le coussin à l’endroit et remplissez-le de votre garniture, en l’insérant à travers l’ouverture.

– Pour terminer, surpiquez l’ouverture à la main de manière à ce que les points soient discrets.

Alors, enfantin, non ?

Conseils + : voici un choix de tutoriels pour vous aider à ne pas vous mélanger les aiguilles.

Laissez parler votre créativité !

Maintenant que vous avez compris le principe, vous allez pouvoir faire preuve d’imagination et multiplier les formes, les tissus, les couleurs, etc.

– Formes : pensez au coussin rond, en berlingot ou rectangulaire. Si vous êtes habile, vous pouvez même envisager des coussins en formes d’objets ou d’animaux, idéals pour une chambre d’enfant.

– Tissus : changer les housses de coussins vous permet de renouveler votre décoration à moindres frais. En fonction de la mode ou des saisons, variez les matières et les couleurs : toiles et lin en été, laine bouillie et feutre en hiver. Mélangez le jean et les dentelles pour un effet chic et vintage. Ou encore le Liberty et le satin pour un look plus sophistiqué. La gamme de tissus utilisables est presque infinie, du cuir à la flanelle, en passant par toutes les variantes de coton et de laine ! Évitez simplement d’utiliser un tissu qui s’effiloche et choisissez un modèle plutôt opaque et un peu épais pour avoir une meilleure tenue.

– Consistance : selon la garniture choisie, vous obtiendrez des coussins plus ou moins fermes. Optez pour la plume, le kapok ou les flocons de mousse pour une assise moelleuse, et pour des billes de polystyrène, des plaques de mousse ou du crin végétal si vous souhaitez davantage de rigidité.

– Décoration : rubans, galons, boutons, breloques, pompons… ce ne sont pas les accessoires qui manquent pour décorer vos coussins ! Vous pouvez aussi en fabriquer vous-même en découpant vos motifs dans une feutrine. Autres solutions plus « modernes » : faire imprimer de jolies photos sur votre tissu ou utiliser la technique du transfert. Dans le premier cas, vous fournissez votre photo à un professionnel, qui se charge de l’imprimer sur des coussins déjà faits (chez Décodéo par exemple). Dans le second cas, vous imprimez vous-même votre photo depuis votre imprimante sur du papier transfert (en papeterie, boutiques de loisirs créatifs ou informatique), que vous appliquerez ensuite sur votre tissu avec un fer à repasser. Pour les transferts de base transparente classique, votre tissu doit être clair et composé d’au moins 50 % de coton afin que vous puissiez utiliser un fer à repasser suffisamment chaud.

Ça y est, vous savez tout ce qu’il faut savoir pour vous confectionner un petit nid douillet et coloré. À vous de jouer !

Quelques livres pour aller plus loin :

– Customiser tout ce qu’il y a dans mon placard, de Anne Huber, Éd. Marabout d’ficelle 
8,90 € (prix public moyen constaté).

– Coussin déco, collectif, Éd. Saep 2005, 80 pages, 8,75 € (prix public moyen constaté).

– La couture pour les nuls, Janice Saunders Maresh, Éd. First 2010, 11,90 € (prix public moyen constaté).

Un blog couture complet et accessible : http://www.coupecouture.fr/2007/11/coussin_simple.html

Pour trouver vos tissus :

http://loisir-creatif-fr.buttinette.com/shop/rubrique-FR-fr-BU/28000/Tissus-couture-und-accessoires.htm

http://www.bemz.fr/fr-fr/echantillons/

http://www.tissus-creatifs.com/?q=coussins-exterieur-tissus-sunbrella

http://www.avenuedestissus.com/deco-maison-97.u.fr.htm

Des coussins tout faits pour vous inspirer :

http://www.mandellia.fr/coussins-decoration.html

Housse de coussin en 7 étapes

 

titre

Prenez un rectangle de tissu.
Dans mon cas, mon coussin fait 50cm sur 50cm, j’ai donc découpé des rectangles de 52 sur 115 cm.
Ces dimensions peuvent se calculer par :
Largeur de coussin + 2cm de couture
Longueur du coussin *2 + 13cm de rabat + 2cm de couture

Cette housse est en fait juste repliée comme une taie d’oreiller, et c’est le rabat qui empêche le coussin de sortir.

Il vous faudra : tissu , fil constrasté ou assorti, machine à coudre, épingles, règle et crayon. Etape 1 : Coudre les bordures pour avoir de jolies finitions.

epingler

Il s’agit des bords les plus petits du rectangle. Pliez au fer à repasser 1cm de tissu envers contre envers (on voit l’endroit). Epinglez pour que cela tienne le temps de coudre.

coudre

Prenez un fil de couleur contrastée et cousez au point droit au plus proche de la pliure du tissu.
Répétez pour le bord opposé.
Etape 2 : Surfiler les bords

Surfiler au point zigzag les bords, afin que le tissu ne s’effiloche pas. Vous pouvez prendre un fil d’une couleur discrète pour cette opération.
Etape 3 : Prendre des mesures

etape 3

Marquez la taille du coussin moins quelques centimètres (45cm pour moi), afin de savoir vers quel endroit plier.
Si vous marquez pile la taille du coussin, l’ouverture sera à l’endroit de la pliure, il est donc plus judicieux de décaler de 5cm environ l’ouverture.
Etape 4 : Replier le tissu

replier endroit contre endroit

Repliez le tissu endroit contre endroit à 45cm pour un côté.
La partie qui se trouve sur le dessus est celle qui aura l’ouverture. Contre la table se trouve donc la partie de tissu pleine, qu’on verra du « joli » côté du coussin. Pensez à y positionner les motifs les plus intéressants.

marquer la taille

Puis marquez la taille réelle du coussin (50cm) avant de replier le rabat.

replier le rabat

Etape 5 : Epinglez

epinglez les plis

Je vous conseille d’épingler les plis parallèlement au bord, pour qu’ils tiennent en place. Je ne vous conseille pas de plier au fer à repasser, puisque le pli sera à l’envers !
Epinglez ensuite les bords, de façon assez rapprochée, et perpendiculairement au tissu, comme d’habitude en couture.
Etape 6 : Coudre les bords principaux

coudre

Cousez au point droit les bords, sans oublier d’arrêter la couture.
A ce stade vous pouvez ôter toutes les épingles, cela évite de se piquer.
C’est presque terminé.
Etape 7 : Surfiler les bords

Surfilez les bords pour une bonne finition et une meilleure résistance en machine à laver.
Pour ce faire, positionnez le tissu de façon à ce que l’aiguille morde dans le tissu puis à l’extrême bord avec un point zigzag. Si l’aiguille mord un peu dans le vide, ce n’est pas gênant.

positionner le tissu

N’oubliez pas d’arrêter les coutures.

surfiler
Fini !
C’est fini, retournez et enfilez sur votre coussin !