Comment l’enfant apprend à parler ?

 

 

Comment l’enfant apprend à parler ?
 

 

 

 

Qu’est-ce-que communiquer ?

Communiquer et parler sont deux actions différentes.

La communication chez le bébé est première par rapport à la parole. Le bébé adopte plusieurs canaux de communication. Par des mimiques, des gestes, il arrive à se faire comprendre de son entourage. Bientôt, il s’exerce à prononcer des sons plus ou moins proches de mots du langage commun. En les associant sommairement, il réussit à expliciter ce qu’il souhaite obtenir de ses proches. Dans ces prémices de la parole, le corps tout entier est engagé. Car la parole fait partie du domaine du corps. Les expressions faciales vont exprimer tout le registre des émotions. Le déplacement dans l’espace est aussi en jeu.

La distance sociale, c’est-à -dire, l’éloignement de celui qui émet son message par rapport à celui qui le reçoit est une convention sociale qui varie selon les civilisations. Par exemple, très proche chez les maghrébins, elle est beaucoup plus distante chez les japonais.

  

Donc le bébé apprend d’abord à communiquer avant d’apprendre à parler.

Les parents ont un rôle important dans cet apprentissage. Les enfants ont déjà un comportement de communication différent selon leurs origines sociales, leur appartenance ethnique. Car la communication renvoie au corps mais aussi à la représentation de l’autre, à la notion d’espace et de temps, qui sont les fondements de la culture. C’est en cela que l’on peut dire que communiquer ce n’est pas tant gérer de l’information mais des stratégies. Comprendre, c’est mettre en relation des éléments d’information, on est ici dans le domaine du psycho-social

 

L’entrée dans le langage est soutenue par deux questions constitutives de l’être humain :

– Qui suis-je pour lui parler ainsi ?

– Qui est-il pour me parler ainsi ?

Cette compétence à communiquer s’apprend d’abord dans la famille et le cercle élargi de l’environnement familial puis à l’école.

On ne saurait trop insister sur l’importance pour les parents d’établir avec le bébé un mode de communication qui privilégie une relation d’explicitation du monde encourageant la découverte du monde alors qu’une relation d’autorité freine les appétits intellectuels.

Dès son entrée à l’école maternelle, le tout-petit va découvrir que ce mode de communication sommaire qui fonctionnait avec ses parents a ses limites. Il va expérimenter en échangeant avec son enseignante et ses camarades les bienfaits d’adopter un langage commun.

 

Qu’est-ce–que le langage ?

 

Parler, c’est agir. Quand les hommes parlent ils transmettent de l’information pour interagir. Ils font des actes. Parler, c’est prioritairement gérer des stratégies car les êtres humains utilisent le langage pour vivre ensemble.

ImageShack, share photos of apprendre le langage des signes, langues de signes, langue des signes hopital, miam miam langue, share pictures of apprendre le langage des signes, langues de signes, langue des signes hopital, miam miam langue, share video of apprendre le langage des signes, langues de signes, langue des signes hopital, miam miam langue, free image hosting, free video hosting, image hosting, video hosting.

 

Pour le jeune enfant, savoir communiquer, c’est gérer des actes de langage, d’où l’intérêt de varier les situations de communications dès le plus jeune âge. Le jeu avec d’autres enfants ou celui régulé par les adultes est une porte d’entrée efficace dans l’acquisition du langage. Peu à peu, le jeune enfant va accéder à des codes de communication de plus en plus élaborés. Au fur et à mesure que l’enfant grandit, les parents doivent encourager l’enfant à délaisser le jargon de la toute petite enfance dont l’efficacité se limite au cercle étroit des relations familiales au profit de l’acquisition du langage commun à une culture qui lui permettra de se confronter à des situations plus variées et à des expériences nouvelles.

Comment l’enfant accède-t-il au langage ?…. lire la suitehttp://genevieve.cavaye.pagesperso-orange.fr/langage.html

  

 

Toute l information nous a été aimablement cédé par GENEVIEVE CAVAYE LAQUELLE NOUS REMERCIONS

titulaire du D.E.S.S. de psychopathologie clinique et du D.E.P.S. (diplôme d’état de psychologie scolaire). Je propose ce service dans le but d’apporter des éléments de réponses aux questions que se posent tous ceux qui sont en contact avec les enfants : parents, enseignants, éducateurs.