CATHÉDRALES D’ESPAGNE « TOLEDO »

La cathédrale Sainte-Marie

La cathédrale Sainte-Marie de Tolède est le siège de l’archevêché du même nom, qui possède le titre de primat d’Espagne, et ce depuis les Wisigoths qui avaient fait de la ville leur capitale politique et religieuse. L’édifice actuel fut bâti en style gothique à compter de 1226, à l’emplacement de l’ancienne grande mosquée de la cité. Aujourd’hui encore, la cathédrale de Tolède domine la ville impériale de sa haute flèche, et appartient au cercle des plus prestigieuses cathédrales espagnoles. Elle est classée sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1986, au même titre que l’ensemble du centre historique de la ville.

Fichier:KathedraleToledo.jpg

Une première cathédrale fut construite au vie siècle par le premier évêque de la ville, saint Eugène, sous le règne du roi wisigoth Récarède Ier. Néanmoins, peu après la prise de la ville par les Musulmans en 712, ces derniers font bâtir à cet emplacement une mosquée qui sera plusieurs fois modifiée et agrandie. En 1085, Alphonse VI de Castille reconquiert la ville. Les capitulations prévoient que les Maures pourraient rester sur place et continuer à pratiquer leur culte dans les temples existants. Ainsi nous le dit la Estoria de España d’Alphonse X (chap. 897) :

« Et fue esto en el mes de mayo, el dia de Sant Vrban, XXIIII dias andados dell, que se dio Toledo a este rey don Alffonsso el sesto. Et dierongela los moros a esta pleytesia : (…) et otrossi la mezquita mayor que fuesse siempre de los moros. »1 »

 

 

En décembre 1085, Alphonse VI convoque les Cortes de Castille à Tolède, et décision y est prise de restaurer le siège ecclésiastique de Tolède, avec le rang d’archevêché. Le premier archevêque élu est Bernard de Sédirac (en), moine bénédictin de l’abbaye de Cluny, devenu abbé de Sahagún en 1080. Un de ses premiers gestes est de violer les traités de capitulation de la ville en pénétrant dans la grande mosquée pour en chasser les musulmans ; il agit sur les conseils de lareine Constance, femme d’Alphonse VI, lequel se trouve alors à León. Instruit de la nouvelle, Alphonse VI quitte Sahagún et se rend à Tolède pour châtier l’archevêque ayant trahi les pactes de capitulation de la ville. À son arrivée, selon les chroniques, le roi rencontre la population musulmane qui lui demande de pardonner les fautifs, craignant d’avoir dans le futur à subir leurs foudres après la disparition du roi. La mosquée est alors très officiellement convertie en église cathédrale en 1088, avec la bénédiction du pape Urbain II, qui confirme la Primatie de Tolède sur l’Église des Espagnes dans la bulle Cunctis Sanctorum.