3 à 5 ans / Apprentissages et jeux Valoriser le jeu

 Valoriser le jeu      

Le jeu était une activité naturelle pour les enfants que nous étions. De nos jours, il faut être plus attentif pour que cette activité reprenne sa place de choix dans le quotidien de nos enfants.

Du temps pour jouer

Entre la course du matin, la journée au milieu de garde, où il faut suivre le groupe et les consignes de l’éducatrice, le retour à la maison, le bain et le coucher, les enfants ont peu de temps disponible pour jouer librement.

Ce faisant, ils ont moins d’occasions de développer leur autonomie dans le jeu, c’est-à-dire d’occasions de choisir, de décider et d’organiser leur activité à leur manière. Lorsqu’ils ont une heure de libre devant eux, il leur arrive peut-être de ne pas savoir quoi faire, étant habitués, depuis tout jeune, à ce que les adultes organisent leur temps.

Suggestions
  • Prévoir tous les jours une demi-heure pour que vos enfants puissent jouer : seul ou avec vous, à l’intérieur ou à l’extérieur.
  • Laisser l’initiative de jeu à vos enfants quand vous jouez avec eux. C’est une bonne façon de favoriser le développement de leur autonomie. « Que fera-t-on avec la pâte à modeler ou les blocs? Un bonhomme? une maison? » Lorsque vous les laissez décider, ils développent leur autonomie et découvrent des façons de jouer qu’ils pourront reproduire quand ils seront seuls.

Jeux extérieurs

Les enfants jouent moins souvent à l’extérieur et s’adonnent à moins de jeux actifs qu’on le faisait avant. Il faut dire que l’environnement dans lequel ils évoluent est plus complexe. La circulation automobile plus dense représente un risque accru d’accidents. La période hivernale suscite aussi son lot de craintes notamment en raison d’accidents liés aux déneigeuses.

De nombreux parents n’envoient jamais leurs enfants jouer seuls à l’extérieur craignant les mauvaises rencontres ou les enlèvements. Les jeux au parc sont possibles, mais seulement si un adulte peut les superviser. Les jeux extérieurs s’en trouvent ainsi limités, de même que la dépense d’énergie qu’entraînent les activités plus physiques, ce qui contribue à accroître l’embonpoint.

Suggestions
  • Passer du temps ensemble à l’extérieur. Vos enfants seront davantage motivés à aller jouer dehors si vous-même y prenez du plaisir. Pourquoi ne pas faire la course ou jouer à la tag avec eux?
  • Les jeux extérieurs permettent à votre enfant des mouvements impossibles à faire dans la maison : courir, sauter, faire des culbutes, glisser, grimper, se balancer, jouer au ballon, faire des bulles de savon, etc.

Jouets

Longtemps, les jouets se sont limités à de simples copies de la réalité (camion, maison, dînette, poupée, animal en peluche). Il fallait utiliser son imagination (et sa créativité) pour les faire vivre et créer des situations de jeu. De nos jours, les jouets reposent souvent sur l’électronique : jouets télécommandés, jeux vidéo, etc.

Tous ces jeux captent très tôt l’intérêt de nos enfants et meublent parfois une partie importante de leur temps libre. Du coup, l’imagination des enfants est moins sollicitée. Ils n’ont pas à imaginer que leur poupée a faim, puisqu’elle le dit. L’auto télécommandée, qui avance grâce à une simple pression sur un bouton, laisse moins de place à simuler des accidents et des carambolages.

Suggestions
  • Privilégier des jouets qui peuvent être utilisés de différentes façons : jeux de blocs, ferme, camions, poupées, papier et crayons, pâte à modeler, déguisements. De tels jouets permettent à vos enfants d’utiliser leur imagination et les intéresseront plus longtemps qu’un jouet qui impose une activité précise, tel un jouet télécommandé.
  • Limiter l’utilisation quotidienne des jeux informatiques ou électroniques. Il sera alors plus facile de maintenir de bonnes habitudes à l’âge scolaire, lorsque l’intérêt de vos enfants pour les jeux vidéo sera croissant.
  • Miser sur une variété de jouets, plutôt que sur la quantité : vos enfants bénéficieront d’avoir des jouets qui leur permettent de bouger, de construire, d’imaginer, de bricoler, de s’exprimer, de jouer avec d’autres. Une telle variété de jouets élargira leurs intérêts de jeu. Elle stimulera aussi les différent stades de leur développement, favorisant ainsi un développement harmonieux.

 

Naitre et grandir.com
      Source : Magazine Bien grandir, février 2009
      Rédaction : Francine Ferland, ergothérapeute
      Adaptation web : Équipe Naître et grandir